Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappé


Au fil d’un travail conjoint avec Marie Pezé, le Collectif 18.3 a élaboré une pièce où danse et verbe traduisent sur le plateau la réalité sociale, psychologique et physique au cœur des témoignages rassemblés dans le livre Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés.

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *