Grève durable à l’hôpital


source : la dépêche du midi

Les agents des services hospitaliers du CHU continuent de manifester aujourd’hui après le mouvement d’hier. Un « ras-le-bol » qui s’exprime sur le gazon de l’hôpital Paule-de-Viguier. Les ASH s’occupent du « bionettoyage » de l’hôpital. Une tâche d’importance puisqu’elle vise à garantir un environnement sain pour les malades. « En 2007, nous étions 65. Aujourd’hui, à surface égale, nous sommes moitié moins ». Le personnel entend protester contre une logique de privatisation qui toucherait la profession. Une tendance qui ne serait pas sans conséquence, créant un « décalage » sur la façon dont le travail est effectué. « En arrivant à l’hôpital, on nous a fait suivre des formations bien spécifiques au monde hospitalier. Rien ne nous dit que c’est le cas des employés du privé. On ne parle pas juste de passer la serpillière », confie Annick. À cela s’ajoute une dégradation des conditions de travail : « avant nous étions dans un collectif. Aujourd’hui, c’est fini. Les infirmiers et les aides-soignants ne sont pas venus nous soutenir, tout est sectorisé ». Marie-Line est entrée en poste il y a douze ans : « on avait déjà fait grève à l’époque pour des sous-effectifs, on nous avait écoutés. Mais aujourd’hui, on nous en demande de plus en plus. À un moment donné, ça coince ». Il se pourrait que ce moment soit arrivé, alors qu’on semble se diriger vers un mouvement durable.

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *