REPRESSION SYNDICALE…


Alors que les négociations étaient en cours pour le détachement de Cédric Caubère à l’UD 31, l’employeur lui adresse une lettre recommandée ce jour, lui ordonnant de reprendre immédiatement son poste de travail en le menaçant de sanction. L’UD 31 a décidé de l’accompagner à la MSA 61 allée de Brienne, lundi 9 janvier à 8h45 : elle appelle les syndicats à participer à ce rassemblement pour exiger le respect du droit syndical, l’ouverture des négociations et l’arrêt des sanctions envers les militants CGT qui organisent la mobilisation contre les exigences du Patronat et du gouvernement.

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *