Pocket

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les personnels du bloc opératoire chirurgie digestive, urologique, néphrologique et gynécologique ont décidé d’un mouvement de grève pour demander des conditions de travail garantes de la qualité et la sécurité des soins.

Suite au regroupement sur le site de Rangueil, un manque d’anticipation dans la conduite du projet n’a pas permis d’harmoniser les formations, les pratiques et les matériels. De nombreux dysfonctionnements sont induits et constituent un risque que les professionnels fortement engagés dans leur métier refusent de prendre. Au regard d’une activité soutenue, dont le CHU peut se féliciter, les effectifs doivent être redimensionnés.

Les nouveaux modes de gestion et l’obsession de la maitrise de la masse salariale amènent aujourd’hui les directions à mettre en place une polyvalence et une mutualisation contraire à l’expertise et aux spécialités qui font la fierté de notre institution.

Les personnels ont tenu leur premier jour de grève dans le hall de Rangueil mardi 21 mai 2019.

Devant les mesurettes proposées par la direction générale, les personnels continuent la grève demain mercredi 22 mai 2019 et viendront à la rencontre des usagers dans le hall de Rangueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.