CDD
Ne faisons nous pas ce métier par amour de notre prochain ? Lettre d’un brancardier du CHU de Toulouse… | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Ne faisons nous pas ce métier par amour de notre prochain ? Lettre d’un brancardier du CHU de Toulouse…

Veuillez noter par la présente qui fera office de preuve écrite que je conserverai, que je me sens de plus en plus fragilisé par le rythme imposé frénétique des courses et la maltraitance qui en découle. Laissant entrevoir un avenir incertain car comment se projeter à cette cadence jusqu’à la retraite ? moi qui adore mon métier.. vraiment !

Je ne supporte plus de voir des patients attendre et voir leur état de santé se dégrader par des délais insupportables dus au manque évident de personnel. plus de 15 ou 20 brancardiers non remplacés alors même que l’activité à explosée ! ou est la logique ?!

La logique est financière et vient de très haut nous n’avons qu’à regarder les infos !

Faut-il rappeler que nous faisons ce métier par vocation ? VOCATION !!  C’est le secteur qui mérite de tels sacrifices tandis que certains mangent le caviar à la louche ?! le nombre de millionnaires et milliardaires à bizarrement augmenté lui !

Ne faisons nous pas ce métier par amour de notre prochain ? 

Moi qui croit en la toute puissance d’un Dieu d’amour comment vais-je me justifier à l’heure des comptes que j’ai fermé les yeux à une gentille mamie de plus de 90 ans qui me tendait la main oubliée depuis 3 heures sur un fauteuil ?! Elle qui a tant donné de ses mains creusées du labeur toute sa vie à cette société ?!

Vos dirigeants laisseraient ils leurs propre famille ainsi traitée ? ou s’empresseraient ils de faire marcher leur influence pour passer devant ?!!!! des VIP surement..

Le manque de moyens (potences sur les fauteuils roulants et lits impossibles à manœuvrer etc..) et surtout le manque de considération du personnel qui se démène me devient et nous devient insupportable.

Quel est ce management qui ne fait que de la répression ?!

Je me sens d’une certaine façon harcelé depuis peu en plus de tout cela par Mme … dont vous pourrez joindre une copie, qui à plusieurs reprises à tantôt autorisé puis interdit que je sois mis en binôme avec un de mes collègues et ami sans autre motif qu’il n’est pas bon de prendre des habitudes à force de tourner ensembles ! quel pauvre motif entre nous…Nos régulateurs n’ont pas compris une telle mesure car d’autres binômes sont toujours tolérés !

Je rappelle que j’ai été pendant de nombreuses années en binôme et « indissociable » (pompiers et ambulances) car il est prouvé que dans d’autres institutions, celles ci ont compris qu’un bon binôme était plus rentable, efficace et confiant quand il était considéré et valorisé !

regardez nos chiffres puisque vous les aimez tant en terme de nombre de courses effectuées alors sur Purpan haut !

Nous faisions le boulot de 2 équipes presque.

Il manque à beaucoup à cause de cette course effrénée à la rentabilité, de la clairvoyance et de l’objectivité qui sont de vraies valeurs humaines aussi.

Tourner avec mon collègue n’a pas gêné au contraire les régulateurs qui ont pu sans conteste se reposer sur nous pour que le travail soit bien fait ! Le bloc-centre peut aussi attester de notre efficacité et professionnalisme qui a permis de faire tourner un service qui surchauffe en temps normal…

Nous avons essayé d’ailleurs avec votre aval et en commun accord de commencer à sectoriser ce lieu de Purpan haut pour amener les équipes vers de nouveaux objectifs allant dans votre sens ! Vrai ou faux ?! vous étiez pourtant bien contentes à ce moment là et d’accord pour ce deal.

Vous remerciez une fois de plus l’investissement personnel de vos agents ainsi ? en les privant sous de faux prétextes de tourner ensembles ?!

Au passage du PPR vous ne pouvez pas nier notre investissement personnel à ce passage délicat, mais vous sautez à pieds joints non sans un plaisir malsain à nous accuser de vol ou de casse ! la bonne affaire.

Pour en revenir à mon binôme :

Fumer ensemble dehors est-il interdit pendant notre temps de dispo ?! Car c’est ce à quoi il a fallut que je me justifie auprès de Mme … : « Mais je vous ai vu encore la dernière fois dehors tous les deux entrain de fumer !!! »

Sommes nous à l’école SVP ?

Tout laisserai à penser à un étranger observant la scène qu’il s’agit d’une infantilisation ?!

Devant un tribunal comment peut on se justifier de cette phrase ? De ce point de vue ?

C’est tout simplement que certains ne supportent pas l’idée de voir des agents se poser un peu ! c’est tout !  la vérité est là ! et nous en revenons à la course au fric !

Voulez vous une société qui ne s’arrête plus ?! Des robots ?! sans âme ?! sans sentiment ?

Bientôt vous nous pucerez dans le cou pour épier nos moindres faits et gestes au boulot mais aussi pourquoi pas chez nous comme dans un roman de science fiction ! Derrière vos écrans l’œil blafard.

Rappelez vous que vous aussi serez pucés car nous avons tous quelqu’un au dessus !

L’argent vous a corrompu et aveuglé et vous ne discernez plus le bon du mauvais.

La petite voix qui vous disait « non tu vas trop » loin n’est plus !

Une pause de 30 minutes est légale oui, mais il faut un peu de temps entre 2 ou 3 transports pour que l’organisme absorbe les kms, la tension, la pression et la peine aussi des fois ! croyez vous que nous n’absorbons pas la douleur des gens par moment, et qui pour certains ne sont plus à cette heure de ce monde ?! 

Vous êtes liés à cette maltraitance de vos agents, des patients et n’aurez de fin de tirer sur la corde !

Je ne l’invente pas car ce sont mes enseignants qui me l’ont appris dans mes cours d’aide-soignant ! 

« Nous sommes tous responsables de maltraitance ! »

C’est un cours !

La corde qui casse et mène à des suicides comme chez un certain opérateur de téléphonie est-elle la seule issue possible à un retour à la normale ?!

Toutes ces réunions stériles sans issue comme des promesses avortées nous ont lassé car elles ne servent que vous ! 

Et vous mêmes, ne vous attribuez pas du répit dans une journée à un moment donné ou êtes vous sans boire, sans manger, sans fumer, sans rire, sans aller aux toilettes ou prendre un bol d’air dehors ?

Vos pauses repas sont elles écourtées à la seconde par votre supérieur tous les jours car nous oui ?…

Non vraiment, comment ne pas se sentir harcelé alors avec des mesures qui pleuvent chaque semaine depuis des mois où c’est toujours à l’agent de se soumettre à cette course folle ?!

La révolution est en marche dans toutes les bouches et quand les barrières tomberont comme celles de nos ancêtres il ne faudra pas courir se cacher.

Bref, Mme V. veuillez noter que le stress engendré ces derniers temps à une forte incidence sur ma santé et pour être suivi par un cardiologue et prendre à vie des béta-bloquants sachez que je n’y laisserai pas ma peau. 

je prendrai les mesures nécessaires pour me protéger.

Moi qui voulais pourtant croire en mon encadrement.. moi qui ne fait entre parenthèse l’objet d’aucune sanction, ni rapport et pouvant même se targuer d’être très bien noté chaque année un peu plus.

Comment alors en être arrivé à ce malaise ?!

Mon esprit militaire, carré et honnête n’est semble t-il plus suffisant !

Il vous faut à tous des petits jeunes en contrat précaires et épuisés pour satisfaire ces exigences… ils disent qu’ils ne tiendront pas 3 mois ainsi mais rien n’est fait… on presse, on presse, on presse et on re-presse…

Vous avez crée du consommable humain… bravo !

C’est pas mal à l’heure de la mode des déchets recyclables.

3 commentaires

  1. Pingback: Quand un brancardier se mobilise contre l'austérité à l'hôpital - Actusoins

  2. Jean-jacques

    Ce commentaire est poignant, il témoigne de la souffrance au travail que
    subissent beaucoup de personnels hospitaliers. TOURAINE aurait elle
    oublié qu’ici on travaille sur de l’humain .il faut se battre, non pas secteur par secteur mais TOUS ENSEMBLES pour faire reculer cette logique de
    rentabilité.
    Bon courage à vous tous! un ancien de purpan

  3. Bonjour,
    Est-ce que les brancardiers à Toulouse travaillent avec un logiciel régulateur, nous ça vient de commencer avec le PTAH. Les brancardiers rencontrent également de genre de problèmes, temps d’attente sur les retours d’examens, pas supplémentaires …

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress