CDD
Valls chahuté par une infirmière de l’Oncopôle toulousain, Interview exclusive … | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Valls chahuté par une infirmière de l’Oncopôle toulousain, Interview exclusive …

Une infirmière crie à Manuel Valls : « Honte à vous, Honte à la France… » – photo: réservoir photo.

La CGT du CHU de Toulouse : Marie, peux tu nous dire ce qu’il s’est passé vendredi 10 octobre à l’Oncopôle de Toulouse ?

Marie : J’étais dans le hall de l’Oncopôle tout le monde attendait l’arrivée de Manuel Valls pour l’inauguration et moi j’attendais les manifestants mais personne n’arrivait. J’ai vu Valls arriver en terrain conquis, comme s’il était chez lui, ça m’a profondément énervée. J’ai mis mon masque de soin avec une croix dessus et j’ai crié « Honte à vous, honte à la France « … Tout le monde s’est retourné et j’ai continué : « Réveillez-vous, révoltez-vous, indignez-vous ! » – en référence à Stéphane Hessel – et là, les « gros bras » de Valls m’ont dégagé et m’ont amené à la Police… Valls a dit « Je ne connais pas cette dame« … mais j’ai vu dans ses yeux qu’il était déstabilisé. Je ne voulais pas qu’il passe ici sans prendre dans la figure les conséquences de sa politique d’austérité.

 

La CGT : Comment ça s’est passé avec la Police ?

FLA0334009
Manuel Valls déstabilisé par les propos de l’infirmière – photo: réservoir photo.

Marie : Un flic de la BAC (brigade anti criminelle) – plutôt sympa d’ailleurs- m’a avoué qu’ils avaient bloqués les manifestants loin dehors pour que monsieur Valls ne voient pas la contestation. Il m’a demandé tout de suite si j’agissais à la demande d’un syndicat. J’ai tout de suite dit que non, que c’était mon opinion personnelle. Il m’a dit aussi que je risquais gros et que sous couvert du trouble à l’ordre public, ils peuvent faire condamner qui ils veulent. Il m’a dit qu’une main courante contre moi allait être déposée… Vive la liberté d’expression ! Pourtant, je n’ai rien fait de mal…

 

La CGT : Pourquoi as-tu voulu t’exprimer ainsi ?

FLA0335050
Manifestants bloqués loin de l’entrée de l’oncopôle – photo: réservoir photo.

Marie : La politique du gouvernement est catastrophique pour les services publics et en particulier pour l’hôpital. Ils appliquent à la lettre les demandes du Medef, pour moi c’est insupportable et ce fût vraiment une réaction viscérale, il fallait que je m’exprime. Dans mon service, il y a beaucoup de recours aux CDD -qui se retrouvent dans des situations sociales compliquées-, on a pas de prévisibilité sur les plannings, on est rappelés sur les repos, on travaille 12 heures d’affilée le week-end… je sais que ce sont les choix du gouvernement qui aggravent nos conditions de travail et les conditions de soins alors je l’avais là, sous la main : il était hors de question qu’il se croit chez lui, tranquille.

La CGT : Tu as vu qu’il y a un mouvement de convergences des hôpitaux en lutte qui débute…

Marie : J’ai appris cela il y a peu, je suis très contente que ça bouge et qu’on ne soit pas seuls à défendre l’hôpital public contre les logiques financières. En tout cas, je manifesterai le 16 octobre à 9h30 à Arnaud Bernard !!!

FLA0335023
Jacques Léglise – directeur général du CHU de Toulouse – en amour devant Manuel Valls – photo: réservoir photo.

18 commentaires

  1. Roch

    Je vous soutiens vous avez eu du cran !
    C est ce qu il manque à beaucoup d’entre nous :/

  2. véro

    il ne faut pas que les hautes autérités oublient que sans personnel soignant aucun soins dispensé, oui à l’équité dans les soins et oui à une reconnaissance de diplôme quelque soit le secteur (infirmiére en secteur privé je touchais, au bout de 30 ans de carrière non stop , le même salaire qu’une diplômée depuis un an à l’hosto )les politiques financières des actionnaires et de la direction ont réussi à m’ écoeurer , j’aij trouvé un petit cabinet en libéral où on prend le temps de soigner les gens
    Vous avez raison de manifester votre mécontentement et de tirer la sonnette d’alarme avant que tous les soignants soient en burn out et qu’il y ait désertification , notre métier nous l’avons choisi pour des motifs humanistes et nos politique l’ont oublié
    aux armes, soignants, levons les seringues pour une meilleure vie professionnelles

  3. DEVAUX

    L’asphyxie de l’hôpital est programmé avec la complicité des équipes de direction et des syndicats!! Nous nous sommes fait escroquer avec la catégorie A! Merci les copains! Génération sacrifiée, soignants sacrifiés et volés! Le service public disparaît au profit des élites financières avec votre complicité Monsieurs les syndicalistes… quand l’intérêt personnel l’emporte sur le collectif c’est toute la société qui en souffre! Les soignants souffrent avec l’hôpital dans l’indifférence la plus complète! Fini le service public… Après EDF/GDF; la SNCF; France Télécom, les autoroutes… Aux hôpitaux de passer à la caisse! Et que comme pour le reste nous allons voir la

  4. ELLISSA

    BRAVO Marie

    100% avec vous

  5. hugo bel

    Marie, l’histoire de ta profession te rendra hommage si ce n’est déjà le cas, risque ceux qui t’interogent, sont ceux qui étaient censés les defendrent

  6. hugo bel

    La honte que personne l’ait suivi. Après, quand la situation se débloque, tut le monde est là, a prétendre a leurs droits, des droits qu’ils ne méritent pas, vu qu’ils ont laissé une des leurs, dans la mâchoire de la hyène.

  7. Meynard Françoise

    Je ne peux dire que Bravo Marie ! vieille cadre de santé, autrefois syndiquée Je ne peux que constater la défaillance des institutions tant institutionnelles que syndicales! je crois profondément en des luttes nouvelles coordonnées certes mais autres que grèves et manifs. Il faut s’exprimer haut et fort face à ces personnes qui sont dans la méconnaissance du quotidien dire ce que l’on pense permettra de continuer à vivre! et si chaque fois qu’ils bougent quelqu’un était là pour leur rappeler?

  8. Lafontan

    L’état français est pourri, autonomie et autogestion, Occitanie et socialisme !

  9. perraud

    Ha oui, bravo…. si notre pays avait été mieux gère, il y aurait de l’argent pour vous. maintenant, plus d’argent, on a plus le choix. Ah oui, quel courage….. que ferez vous quand le FN passera (et j’espere sincèrement que ce sera jamais). j’ai une solution, dissolution des syndicats comme la cgt, qui ne propose rien…… et ne représentent qu’une infime minorité des francais…. et vu votre comportement, c’est normal.

    • CGTCHU

      C’est exactement ce que veut le FN : la dissolution des syndicats car nous sommes une force de résistance et une force portant des valeurs totalement contraires au fascisme qu’ils projettent.
      Notre site est truffé de propositions, vous pouvez vérifier, mais qui s’attaque réellement au problème : la logique financière et l’individualisme.

      Ce que vous proposez est dans le programme du FN que vous ne voulez pas voir au pouvoir, mais apparemment, vous êtes contaminé…

  10. Bravo

  11. chazottes

    Bravo Marie pour ton courage et de lui avoir dit le résultat de leur politique!!

  12. machu yvette

    Je suis de tout coeur avec vous, mes félicitations, vous avez eu raison, il se prend pour qui cet energumen, mefiez vous , la revolte grond , allez tous dans la rue , amitiées

  13. Pierre

    Bravo Marie, d’avoir eu le courage de mettre les pieds dans le plat toute seule et d’exprimer notre colère à tous. Et n’ais pas peur, tu n’es pas seule, des milliers de travailleurs te soutiendront, n’hésites pas à faire appel à nous, à eux, si tu as des ennuis. La liberté de parole est (encore) un droit constitutionnel.
    Tous ces pingouins endimanchés devraient chaque jour se rappeler la question du comte Adalbert du Périgord « qui t’as fait roi ? »
    Fraternellement

  14. Sylvie Bove Belmudes

    bravo MARIE bravo, j’aurais fait pareil, j’ai fait en mars dernier une grève de la faim sur le pont neuf , devant l’hôtel DIEU; je n’ai pas eu l’honneur comme Valls de voir LEGLISE, cet enfoiré; j’en ai pas fini avec eux et l’avocat (que je ne nomme pas pour l’instant) qui soit disant s’occupe de moi, tribunal administratif ou non; « …la patience peut faire germer des pierres… » quelle bande de mafieux, mais cette racaille fait toujours sa descente aux enfers un jour ou l’autre; Amitié

  15. Jean-Jacques

    Marie bon courage pour la suite tu e »n aura besoin il ne faut rien lacher
    non à l’HÔSTERITE dans nos établissements. Unis on est plus fort!!

    J.Jacques, retraité PURPAN

  16. Docteur DES Elisabeth

    Bravo Marie , c’est vous qui avez raison même si vous êtes seule et je partage votre révolte viscérale, ayant toujours adoré travailler au Centre Hospitalier même si ma rémunération était minime , vous êtes le bienvenue sur ma page Facebook et j’attire également votre attention sur la page « la Sociale  » .Je me bats de mon mieux ,pied à pied, tous les jours pour diffuser l’information sur la souffrance des soignants hospitaliers et libéraux : 112 médecins se sont suicidés l’année dernière en France , ce qui a pour effet de créer une union sacrée imprévue entre tous les intervenants auprès d’êtres humains en souffrance .Assassiner l’hôpital, démanteler la protection sociale, c’est trahir des résistants morts sous la torture .La France est riche , nous ne sommes pas responsables du montant des intérêts des prêtsaccordés aux états par les banques … Manuel VALLS est entièrement dévoué au MEDEF qui détruit le code du travail .A bientôt j’espère, n’ayez pas peur des représailles , elles sont votre gloire
    Je tiens à vous préciser par ailleurs que le transfert du Centre Claudius Regaud à l’Oncopôle a tué une amie très chère , Laurence , vaillante aide-soignante puis courageuse lingère isolée au sous-sol du Centre .Je me battrai jusqu’au bout du chemin contre les pressions abjectes qui pèsent sur les salariés des structures de soins .

  17. Calmes

    Ne craignais rien au pire vous aurais une remise a l’ordre et je soutien a 100% votre démarche c’est écœurant de voir que la seule reconnaissance qu’il y a pour notre profession c’est de rembourser la dette de l’état et de nous faire travailler dans l’insécurité et la souffrance professionnelle c’est une honte notre vie de famille est bafoué unissons nous contre cette politique a eu de payer un peu

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress