Et on commence tout de suite ce journal avec le 3ème pique nique de la colère organisé ce midi par les membres de l’hôpital des enfants. Un personnel à bout qui réclame le remplacement des arrêts maladies et arrêts maternités. Ce manque de personnel évalué à 60 personnes provoque un malaise grandissant au sein du service comme nous l’explique Nasahia Bouharira, Aide soignante au bloc de pédiatrie.

Source : http://www.toulouseinfos.fr

Poème tiré du blog d’une infirmière du CHU: http://lafillepasage.blogspot.com/

Le zèle.

Et oublier de vivre.

Je travaille dans un service où l’on ne s’arrête pas.
Où il est mal vu de s’arrêter.
Très mal vu.
Par l’encadrement.
Mais aussi par les collègues.
Pression sur pression multipliée par pression.
On appelle ça « l’esprit d’équipe ».
Pour ne pas faire peser le poids de son absence sur ses collègues on vient travailler.
Coute que coute. Continue reading « Le zéle »

Joëlle Maraschin | Santé & Travail n° 066 – avril 2009

Afin de dénoncer les risques liés au manque d’effectifs, de plus en plus de CHSCT hospitaliers lancent des procédures d’alerte pour danger grave et imminent. Une stratégie qui s’est avérée efficace dans certains établissements.

C’est la première fois que le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) central de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) déclenche une procédure pour danger grave et imminent (DGI) sur les conditions de travail. Le 20 juin 2008, les représentants des salariés lancent l’alerte. Ils estiment que les personnels, toutes catégories confondues, travaillent « aux limites de leur sécurité et de celle des usagers dont ils ont la responsabilité ». L’annonce, à la veille de l’été, de nouvelles coupes dans les budgets et les effectifs, déjà considérés comme limites, a mis le feu aux poudres. Les représentants du personnel évoquent la souffrance exprimée par des agents épuisés, l’intensification du travail due à un sous-effectif de plus en plus aigu, les postes vacants non pourvus, les horaires à rallonge non reconnus, les plannings fluctuants, les astreintes téléphoniques déguisées… « Les agents disent qu’ils n’en peuvent plus. Ils n’arrivent plus à faire leur travail. Il manque du personnel dans tous les services », résume Denis Planchet, cadre soignant et représentant CFDT au CHSCT central. Continue reading « Alertes tous azimuts des CHSCT »

Permettez-nous de vous informer d’un grave problème qui touche notre communauté scolaire et pour lequel nous souhaiterions votre attention et votre implication.

Une de nos élèves Yasmina, actuellement en 1 ère  année de BTS Génie optique, qui a fait toute sa scolarité au lycée Déodat de Séverac (Toulouse), est menacée de reconduite à la frontière. La police ayant cherché à l’arrêter chez elle (elle habite chez sa sœur qui l’a adoptée légalement), Yasmina se cache ; mais n’hésite pas à continuer de venir au lycée pour étudier malgré les risques encourus. Si elle est prise elle sera envoyée au centre de rétention de Cornebarieu et de là en Algérie. Continue reading « Régularisation de l’élève Yasmina. »

Téléchargez et imprimez le Communiqué-de-presse-16-23-novembre-2010

PIQUE NIQUE DE LA COLERE

MARDI 16 NOVEMBRE

13h-14h30 Hall de l’Hôpital des enfants

MARDI 23 NOVEMBRE

GREVE ET MANIFESTATION 10H St CYPRIEN

PIQUE NIQUE de la COLERE :13h Hôtel Dieu

Pour exiger tous ensemble

LE RECRUTEMENT DES PROFESSIONNELS NÉCESSAIRES

Pour assurer qualité et sécurité des soins.

Communiqué de presse

Depuis plusieurs semaines les agents de tous les services de l’Hôpital des Enfants expriment leur colère face au sous-effectif, au manque de moyens, à l’épuisement, aux risques professionnels, au management agressif et à la souffrance au travail. Continue reading « Piques niques de la Colère Hôpital des Enfants »

Source : mediapart.fr

Le recul des âges de départ en retraite est conforme à la Constitution mais pas la réforme de la médecine du travail introduite dans le texte, sous forme d’amendements. C’est ce qu’ont décidé, mardi 9 novembre, les juges du Conseil constitutionnel, dont deux anciens présidents, Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing. Continue reading « Répit pour les médecins du travail »

La Dépêche du midi

«On est en sous-effectif chronique. Il y a de plus en plus d’arrêts maladie depuis un an et demi et surtout, comme le personnel est jeune, on a beaucoup de congés de maternité. Ces absences non remplacées pèsent sur l’organisation des différents services à l’hôpital des enfants, les gens sont à cran», lâche une infirmière. Hier, une cinquantaine d’agents de tous les services de cet hôpital (infirmiers, aides soignants, auxiliaires) se sont rassemblés autour d’un pique-nique de la colère. Continue reading « Pique-nique de la colère des agents hospitaliers »