Pocket


La grève et la détermination paient !

Au cours de la dernière réunion de négociation dans le cadre du préavis de grève du service déposé par la CGT et SUD, la direction a présenté des mesures qui satisfont en grande partie les revendications des agents soit :

  • Création de deux postes supplémentaires d’infirmier.e.s sur le service.
  • 6 agents contractuel.le.s seront recruté.e.s dans la fonction publique (stagiairisé.e.s)
  • Travaux d’amélioration du service.

Il s’agit de la victoire de professionnels déterminés à défendre leurs patients et leurs conditions de travail dignes pour le bien être de toutes et tous.

Ce qui nous désole c’est qu’un CHSCT a eu lieu sur ces problématiques il y a plus d’un an et que la direction avait fait la sourde oreille. Il aura fallu deux incendies dans le service, des épuisements professionnels, des journées de grèves, deux actions devant l’ARS dont une ou les agents se sont fait gazés et molestés… Pour simplement obtenir des moyens supplémentaires pour bien soigner. Ce CHU met en place les plans d’austérité venus d’en haut au détriment de la santé des patients et des agents et un nombre important de services sont toujours en grève pour les mêmes raisons sans réponse (pour l’instant !).

Les agents élaborent des contre projets dans leurs services pour contrer le projet d’établissement du CHU dictées par les finances,

Nous avons compris que, pour éviter les drames, nous devons déboucher les oreilles de nos directions par la mobilisation déterminée des agents hospitaliers, nous sommes les derniers garants du service public de santé en proie aux vautours du privé.

La CGT et SUD avec les agents resteront vigilants sur l’application du protocole de fin de conflit et sont disponibles pour partager leur expérience avec les autres services en lutte.

2 thoughts on “Victoire de la grève des urgences psychiatriques du CHU de Toulouse !

  1. Merci, merci pour la défense du droit à la bientraitance et à la dignité, et pour l humanité et l’humanitude qui devrait être l’objectif et le moyen, pour ceux vulnérabilisés réduits à des cas -des numéros chronicisés?- dans un monde de chiffres qui ne sait pas les considérer et pour ceux qui les accompagnent, souvent aussi dans la détresse causée par un système qui les contraint à exercer loin de leurs valeurs. Il faut du courage pour s exprimer et résister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *