Communiqué de presse – mobilisation Hôpital Garonne


Rassemblement du personnel

de l’Hôpital Garonne en grève

14h, jeudi 3 mai

devant le Hall d’entrée de l’Hôpital Garonne

Le personnel de l’hôpital Garonne se bat depuis le déménagement pour plus de personnel pour pouvoir prendre en charge au mieux les patients souvent polypathologiques qui résident dans cet hôpital. La situation se dégrade encore et suite à un droit d’alerte du CHSCT Purpan Plaine et une expertise menée par le cabinet d’expertise SECAFI sur les conditions de travail, les personnels constatent la persistance des dysfonctionnements et des analyses des experts SECAFI et du CHSCT:

–        Un fort absentéisme.

–        Fort recours aux contrats précaires. Non-respect des restrictions de la médecine du travail.

–        Rappel sur les jours de repos. Le non-respect de la planification des conges d’été, impossibilité faite aux agents de planifier 3 semaines consécutives (accord ORTT).

–        Une charge de travail trop importante (les infirmières ne peuvent pas passer plus de 11 minutes par patients).

–        Le  non-respect de la réglementation sur le RH (3 RH par quatorzaine au lieu de 4). (code FPH)

–        Non-respect du repos hebdomadaire de 36h consécutive minimum. (code FPH)

–      Un planning sur une amplitude de 6 à 7 jours de travail consécutifs, avec un seul RH pour 10 jours de travail.

–        2 sur 3 week-end travaillés (hors accord ORTT).

Ils exigent, pour améliorer leurs conditions de travail et la qualité des soins :

1.    Mise en place de toutes les préconisations des experts SECAFI

2.  Mise à niveau des effectifs par rapport à la charge de travail pour pallier au sous-effectif structurel et conjoncturel.

3.    Stagiairisation de tous les CDD.

4.    L’arrêt du projet de privatisation Bio nettoyage.

5.    Arrêt des pressions sur les agents.

6.    Création d’un pool réel de remplacement à hauteur des besoins.

Leurs exigences en termes d’effectifs sont de trouver un effectif suffisant pour la bonne prise en charge des malades de cet hôpital.

Le personnel se sent abandonné et les patients oubliés par le fameux « plan dépendance » du président Sarkozy.

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *