10 ans après AZF, comment serait gérée une telle crise ?


Les hôpitaux avaient bien géré l'explosion d'AZF./ Photo DDM archivesLes hôpitaux avaient bien géré l’explosion d’AZF./ Photo DDM archives

Toulouse/Un préavis de grève a été déposé par la CGT au CHU de Toulouse pour cet après-midi. Un rassemblement est prévu devant les urgences de Purpan et de Rangueil de 14 à 15 heures. « Dix ans après AZF, nous posons la question : serions-nous capables de gérer une telle catastrophe ? », se demande Julien Terrié, secrétaire général adjoint de la CGT du CHU. « Le personnel serait tout aussi dévoué, et reviendrait travailler sur ses repos, mais la réorganisation nous fait craindre une efficacité moindre, dans l’acheminement des médicaments ou du matériel stérilisé par exemple », détaille le syndicaliste. La direction du CHU tient à rendre hommage à l’investissement du personnel le 21 septembre 2001 et insiste sur le fait que « demain, si une telle situation se reproduisait, les hôpitaux toulousains seraient dans la même capacité de relever le défi ». Hervé Léon, le directeur général adjoint, estime que des leçons sont tirées de toutes les catastrophes et « ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui, on serait encore mieux organisé, en raison des formations et des exercices de type plan blanc mis en place régulièrement. Nous avons par exemple une gestion plus fine des lits disponibles et on peut orienter très vite les patients ».

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *