Pocket

“Fin de la catégorie active” “décote” “fin de la reconnaissance de la pénibilité” “Baisse de salaire net” “non remplacement d’un fonctionnaire sur deux” “fermeture des hôpitaux de proximité”… L’ordonnance prévue pour “sauver” notre système risque de nous empoisonner. Notre retraite pourra passer de 55 ans à 62 ans en quelques semaines ! Notre pouvoir d’achat va considérablement se réduire et le manque de personnel va s’aggraver en même temps que la pression de la direction pour remplir ses objectifs.

Or, nous voulons tous faire notre travail correctement et avoir nos compétences reconnues.
Ne laissons pas la souffrance d’installer : réagissons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.