CDD
Après Léglise, Le Moign, mais toujours pas le Paradis… | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Après Léglise, Le Moign, mais toujours pas le Paradis…

tract arrivée Le MoignNous venons d’apprendre la nomination officielle par décret présidentiel de Mr Le Moign ex-directeur de cabinet de Marisol Touraine comme directeur général du CHU de Toulouse. Tout d’abord, nous lui souhaitons bien sûr la bienvenue mais Mr Le Moign a participé à une politique d’austérité dans la santé que nous avons combattue. Cette politique entraîne notre secteur vers la totale marchandisation (notamment par la Loi Santé et la loi de sécurité sociale qui permettront 22.000 suppressions de postes dans les hôpitaux cette année), comme nous ne croyons pas au Père Noël, nous annonçons déjà quelles seront nos bonnes résolutions pour l’année 2016 (programme de lutte pour lequel nous avons été élus) :

  • Se battre pour la reconnaissance des personnels hospitaliers, par le salaire (rémunération horaire et gardes), la retraite (notamment la reconnaissance de la pénibilité) mais aussi la prise en compte de la prévention de leur santé au travail (encore plus de 1000 accidents de travail au CHU de Toulouse en 2015 et des CHSCT méprisés…)
  • Garantir la sécurité et l’accès aux soins en obtenant des effectifs supplémentaires (il manque de toute urgence aujourd’hui 1000 équivalents temps plein au CHU). Faire respecter la gratuité des soins pour les hospitaliers (article 44 du Statut)
  • Lutter contre la précarité au CHU de Toulouse encore 1500 personnes sont en CDD au CHU de Toulouse et le CHU de Toulouse est le recordman du recours à l’intérim !!!
  • Faire annuler la dette privée du CHU (18.000.000 d’euros d’intérêts versés chaque année aux banques privées qui équivaut à 450 embauches d’infirmières)
  • Faire condamner les privatisations au CHU (brancardage et bionettoyage) car elles correspondent à du prêt illégal de main d’oeuvre, les salariés de ces entreprises ont le droit d’accéder au statut de fonctionnaire.
  • Faire condamner les techniques de management pathogènes qui sont le terrible outil d’application des politiques d’austérité et qui constituent un danger pour la santé psychique des agents.
  • Garantir les libertés individuelles et notamment le droit d’expression au CHU de Toulouse.
  • Garantir l’accès à l’IVG mis en danger par la restructuration de la gynécologie.
  • Faire condamner toutes les discriminations, notamment des femmes mais aussi pour les travailleurs avec restrictions et pour les représentants du personnel.
  • Faire condamner les atteintes au droit pratiquées par l’administration pour des raisons budgétaires.
  • Mettre en place un projet de sortie totale de la tarification à l’activité, véritable outil de privatisation de l’hôpital, et d’un projet de passage à 32h hebdomadaires (comme dans certains hôpitaux suédois) pour créer réellement des emplois (4ème équipe) et limiter la pénibilité dans les hôpitaux.
  • Faire en sorte que l’hôpital baisse radicalement son empreinte carbonne et élimine ses émissions de polluants et en particulier ceux qui causent des cancers professionnels (Amiante, cytotoxiques, formol, etc…)

Nous espérons qu’en 2016 les hospitaliers seront reconnus à la juste valeur de leur travail pour le bien commun… et arrêteront de subir la violence des politiques d’austérité aveugles et cyniques. Dans tous les cas, nous continuerons à nous battre avec les usagers pour un hôpital 100% public, de grande qualité et d’accès universel.

Nous seront d’ores et déjà mobilisés pour la grève nationale du 26 janvier 2016 pour la défense du service public, l’augmentation du salaire des fonctionnaires (dégel du point d’indice et rétablissement des bonifications au passage d’échelon)

Le Secrétariat Général de la CGT du CHU de Toulouse

 

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress