Grève de la Nephrologie Rangueil


Communiqué de presse

Les infirmières et aides-soignantes du service de néphrologie/transplantation d’organes de l’hôpital Rangueil disent NON aux conditions de travail qui leurs sont imposées dans le cadre de la réorganisation du service.

Comment soigner et respecter des patients quand on poste une infirmière et un aide soignant pour prendre en charge 12 patients chroniques et fragiles (au lieu de 8 actuellement) et 21 patients la nuit ? Pourquoi en arrivons-nous là ? La marchandisation de la santé selon une logique financière, qui désormais structure le soin à l’Hôpital, est néfaste à l’esprit du service public. Quels sont les privilèges des soignants qui travaillent dimanche et jours fériés compris ? 365 jours par an ? 24h sur 24h ? Quand les gouvernements nous impose de « réduire les déficits publics », ils nous imposent de réduire les moyens alloués à l’Hôpital Public.  Les personnels soignants veulent avoir les moyens financiers et surtout humains de soigner dignement.

La Direction est restée sourde à la demande d’effectifs supplémentaires des soignants ; ils seront donc en grève lundi 26 octobre 2015 pour protester contre les mesures d’austérité imposées à l’Hôpital Public pour faire entendre leur désarroi et leur colère. Dites non avec eux et soyez nombreux à les soutenir.

Un rassemblement est prévu ce lundi 26 octobre de 11h à 14h dans le hall de Rangueil.

 
delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *