CDD
ANRAS UN NOUVEAU CAS DE CRIMINALISATION DE L’ACTION SYNDICALE | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

ANRAS UN NOUVEAU CAS DE CRIMINALISATION DE L’ACTION SYNDICALE

Communiqué ANRAS 09.01.2015 Communiqué ANRAS 09.01.2015

Depuis plusieurs années, l’ANRAS (Association Nationale de Recherche et d’Action

Solidaire) association du secteur médico-social présente en Midi-Pyrénées et Languedoc-
Roussillon, est dans une situation de conflit social majeur.

En juin 2013, dans un climat social délétère, malgré la répression, les camarades ont démontré

leur détermination à œuvrer collectivement pour l’intérêt des salariés et des usagers.

L’intersyndicale de l’ANRAS a alors produit un tract unitaire dénonçant la situation, le

« parachute doré » du Directeur de l’époque, et la gestion désormais dévolue à la Directrice

Générale Adjointe. Cette dernière a porté plainte…

En juin 2014, alors que les Délégués Syndicaux Centraux CFDT et CFE-CGC ainsi qu’un autre

camarade de la CGT étaient placés sous le statut de témoin assisté, les Délégués Syndicaux

Centraux CGT, FO et SUD ont été mis en examen pour avoir revendiqué dans une démarche

syndicale digne, juste et responsable, la « paternité » de ce tract intersyndical.

Dès le début, la CGT et les autres organisations syndicales concernées, se sont engagées et sont

intervenues avec et auprès de ces camarades pour la défense des libertés d’actions et

d’expressions syndicales.

Alors que les tribunaux sont dans une situation d’engorgement avérée, cette « justice de

classe » semble faire de « l’affaire ANRAS » une priorité absolue et démontre une nouvelle

fois sa volonté d’aller jusqu’au bout de sa logique de criminalisation de l’action syndicale !

En effet, ce jeudi 8 janvier 2015, les DSC mis en examen viennent de se voir signifier par

huissier de justice, à leur domicile, leur convocation au tribunal correctionnel de Toulouse pour

lundi 19 janvier 2015 à 14h.

A l’heure où le « dialogue social » est de tous les discours, NOUS CONDAMNONS avec la

plus grande fermeté cette attitude qui consiste à mettre à mal des individus pour tenter de

bâillonner les salariés et leurs représentants engagés à leurs côtés.

Cette attitude à l’égard des syndicalistes, et particulièrement de la CGT, n’est pas nouvelle et

tend à prendre de l’ampleur comme le démontre toutes les attaques dont ses représentants sont

victimes !

La situation de l’ANRAS s’inscrit dans cette même logique, comme nous l’avons dénoncé à

plusieurs reprises.

Cette situation doit cesser à l’ANRAS, comme ailleurs.

Pour dénoncer la criminalisation de l’activité syndicale,

Pour la défense des libertés d’expressions et d’actions syndicales,

La CGT appelle à un rassemblement devant le tribunal correctionnel de Toulouse le lundi

Pour la défense de nos camarades,

19 janvier 2015 à 13h00.

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress