L’envers du décor du 1er CHU de France !


4ème semaine de grève du service neurochir B3 Pierre Paul Riquet Purpan, CHU de Toulouse.
4ème jeudi noir…

Prochain Rendez vous 18 septembre place du Capitole !!!
Et 23 septembre à PARIS !!!

Les propos tenus sont issus de l’expérience réelle des agents. Nous diffusons cette interview en réaction à l’annonce du classement des hôpitaux français. Les propos tenus n’engagent que le syndicat CGT, nous ferons en sorte qu’aucune forme de pression ne soit faite aux agents témoignant ici dans le respect de leur droit d’expression.

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Commentaires

  1. Kheno jiliano

    Les revendications sont legitimes et d’autant plus vraies le sous éffectf est un danger pour l’agent lui-meme( Infirmier et autre personnels exeçant dans un service medical) et pour le malade ensuite , le cas du s/ce de Neuro-Chir est éloquant , ils sont soumis à un rythme éffréné , pire encore ces pérsonnels semblent isolés le corps médical à une résponsabilité directe quand à la prise en charge des malades et la qualités des soins ! sauf eux ils préscrivent et disparaissent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *