Bachelot à Toulouse ! Rassemblement prévu


Téléchargez et imprimez le tract CGT 30 05 2011

Téléchargez l’affiche CGT

Le Lundi 30 Mai 2011  à 12 H 30

Devant la  Faculté : Capitole I

Rue des Puits creusés

Toulouse

et   faire entendre notre/ votre mécontentement

Tract intersyndical retraités  CGT, FSU, FO, CGC, CFDT:

FINANCEMENT DE LA PERTE D’AUTONOMIE  :

Veut-on la fin de la Sécurité Sociale ?

2010 : Après la loi sur la réforme des retraites  qui est passée sans concertation véritable et contre la volonté du peuple !

2011 : Voici la loi sur le financement de la perte d’autonomie mise en œuvre sur les mêmes bases depuis le début de l’année,  qui complètera la première ! Le Gouvernement fait faire le tour de France à Roselyne Bachelot pour nous expliquer sa vision de gérer la «  dépendance ». Elle vient à Toulouse le Lundi 30 mai 2011 rencontrer officiellement les « usagers et professionnels » de la Région Midi-Pyrénées.

Après le même simulacre de concertation, ces 2 lois imposées par le Président de la République et son gouvernement, ignorées des grands médias populaires, amèneront un véritable changement de société.

D’une société basée sur la solidarité intergénérationnelle : « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins » . Nous passons :

–              Au chacun pour soi,

–              Aux assurances privées obligatoires,

–              A la reprise sur héritage,

–              A la paupérisation des personnes âgées…

Cette loi concerne notre société toute entière :

c’est un des défis majeurs de ce début de siècle !

Pour nous,  la solidarité doit rester le lien entre  tous les citoyens, sans discrimination d’âge.

Les retraités sont partie prenante du monde dans lequel ils vivent .

Faut-il vraiment avoir peur de l’allongement de la vie ?

Non si l’on met à contribution de nouveaux moyens financiers originaux pour assurer la solidarité

Les retraités réunis en intersyndicale proposent que :

–     ce financement soit pris en compte  par la solidarité nationale et non familiale

–          la prise en charge de la perte d’autonomie s’intègre dans les principes fondateurs de la sécurité sociale : «  faire face aux aléas de la vie de la naissance à la mort. »

LE COÛT DE LA DEPENDANCE, C’EST ACTUELLEMENT 22 MILLIARDS D’EUROS POUR L’ENSEMBLE DES AIDES PUBLIQUES, SOIT 1.3% DU PIB ALORS QUE LES RETRAITES PARTICICIPENT POUR 13 % AU PIB selon l’INSEE.

 

Les besoins de financements sont supportables, il s’agit d’un choix de priorités budgétaires donc politiques.

Les syndicats de retraités réunis en intersyndicale réaffirment :

Le financement de l’aide à l’autonomie fait partie de nouveaux besoins liés au progrès de la société : il nécessite la mise en place de réponses adaptées !

Nous demandons que la perte d’autonomie relève de la sécurité sociale

L’ambition de la société doit être de maintenir l’autonomie aux personnes qui ont perdu la leur, quel que soit leur âge.

C’est pourquoi nous parlons « d’autonomie » et non de « dépendance » ;

Nous ne sommes pas « dupes »! En limitant le dossier aux personnes âgées, le gouvernement veut montrer que seule cette partie de population devient une charge pour l’ensemble de la société.

Pour ne pas cautionner cette fausse concertation à la sauce Bachelot,

NOUS VOUS APPELONS A VENIR MASSIVEMENT AU RASSEMBLEMENT QUI AURA LIEU

Le Lundi 30 Mai 2011  à 12 H 30

Devant la  Faculté : Capitole I

Rue des Puits creusés

Toulouse

et   faire entendre notre / votre mécontentement

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *