Hôpital Garonne : Souffrance au travail révélée !


Nous publions ici quelques extraits de l’expertise du cabinet SECAFI demandée par le CHSCT Purpan Plaine sur les conditions de travail à l’Hôpital Garonne :

«Nos observations conduisent à vérifier l’impossibilité d’organiser le binôme IDE/AS dans la plupart des cas. En effet, la constitution de ce binôme est le plus efficace pour l’organisation des soins, le confort du patient, la satisfaction au travail des agents. C’est la raison pour laquelle il est requis dans le projet de soins. Ainsi, le manque de ressources affectées proportionnellement à la charge de travail empêche sa réalisation. Ceci est préjudiciable à la qualité de la prestation et à la satisfaction des agents.»

«Nous avons aussi vérifié l’existence d’ un fort sentiment d’abandon par la Direction du pôle et du CHU. Ce sentiment est très présent parmi l’encadrement.»

«Les agents sont fragilisés par les difficultés rencontrées pour réaliser un travail de qualité. L’initiative malheureuse du Directeur délégué du pôle tendant à culpabiliser les personnels et leurs représentants n’est pas de nature à apaiser les tensions. Ce manque de soutien clair et affiché est identifié comme facteur aggravant de risques psychosociaux»

«Les agents voient leur vie de famille impactée ce qui diminue leurs possibilités de recourir à cette ressource pour faire face.»

«Nous avons montré l’ensemble des anomalies dans la création des TST. Ces anomalies peuvent faire l’objet d’une contestation devant le Tribunal Administratif […] Des moyens suffisants devront leur être apportés pour réguler au mieux l’activité globale sur l’hôpital Garonne.»

Toutes leurs préconisations, si elles ne sont pas suivies par la direction, feront l’objet d’une plateforme de revendication pour un préavis de grève sur tout l’Hôpital Garonne !

Expertises…
«Au vu de la gravité des situations de souffrance dans les services, nous avons décidé d’avoir recours à des cabinets d’expertises extérieurs pour évaluer les risques et faire des préconisations efficaces. D’autres expertises sont prévues, notamment au Bloc Opératoire de l’Hôpital des Enfants pour risque grave.»

Nasahia Bouharira – Secrétaire CGT du CHSCT  Purpan Plaine

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *