Les salariés refusent de payer la crise !


Communiqué de l’UD CGT 31

Si le moindre doute existait concernant l’état d’esprit des salariés en cette rentrée, la mobilisation massive, les nombreux arrêts de travail tant dans les entreprises du secteur privé que du public, démontrent que les salariés refuse de payer la crise systémique dont ils ne sont en rien responsables.

Les salariés ne se sont pas laissé abuser, malgré la situation économique dégradée où le chômage est en hausse, où aucun salarié du plus jeune au plus ancien n’est socialement à l’abri. Malgré un patronat qui joue avec cette précarité sociale et un gouvernement qui utilise les artifices les plus xénophobes pour tenter de déminer sa réforme sur les retraites et les démêlés du ministre du travail dans l’affaire Bettencourt !

Les manifestations en Haute Garonne au delà de leur importance (110 000 manifestants à Toulouse, 3600 à St Gaudens) ont exprimé, avec dynamisme, le rejet de cette réforme et leur exigence d’une véritable pérennisation et amélioration du régime par répartition.

Les journées d’étude organisées à l’Union Départementale, les débats initiés dans les entreprises, les initiatives d’été impulsées depuis la journée interprofessionnelle du 24 juin ont permis de faire grandir la conviction que des solutions financières existent pour une retraite à 60 ans à taux plein.

Le gouvernement depuis des mois a prévenu que sa réforme n’était pas négociable. Pourtant, le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, indique que « des propositions supplémentaires » seraient faites, sans jamais tenir compte des propositions syndicales. Dans le même temps, pour un dossier d’une telle importance, le pouvoir engage la procédure d’urgence pour écourter les débats à l’Assemblée puis au Sénat. En réalité on assiste à un véritable hold-up de la démocratie sociale !

La fébrilité du gouvernement, ses difficultés, l’état d’esprit des salariés ne peuvent qu’inciter les organisations syndicales à poursuivre dans l’unité les initiatives et les actions avec arrêts de travail, après le succès du 7 septembre.

C’est ce que proposera la CGT lors de la réunion nationale des organisations syndicales du 8 septembre.

C’est la feuille de route qu’a reçue, de sa commission exécutive, l’Union Départementale et qu’elle soumettra le jeudi 9 septembre à la réunion unitaire des UD de Haute-Garonne. l’UD proposera lors  de cette réunion unitaire une nouvelle mobilisation dès la semaine prochaine

L’union départementale 31 invite ses syndicats à tenir dès demain  8 septembre  des Assemblées générales dans les entreprises, de consolider l’unité afin de mettre en débat les suites à donner à la mobilisation dans le département.

Tout va dépendre, plus que jamais, des mobilisations de toutes et tous les salariés de toutes les professions.

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *