Pocket

En pleine crise sanitaire, le CHU de Toulouse licencie une transporteuse de prélèvements COVID parce qu’elle est élue du personnel ! Depuis des mois, le CHU de Toulouse s’évertue à licencier Sylvie Tallet agent de transport prélèvement (801) pourtant en première ligne sur la gestion de la crise COVID. Elle a le malheur d’être membre du CHSCT pour la CGT et élue du personnel contractuel !!! Déjà, l’inspection du travail et même le ministère du travail ont refusé son licenciement mais le DRH du CHU n’a que ça à penser en ce moment : mener une guérilla juridique et a obtenu un jugement favorable du Tribunal Administratif de Toulouse immédiatement frappé d’appel par Sylvie Tallet et le ministère du travail (rien que ça !). Mais cela n’a pas empêcher le DRH du CHU de licencier sans même attendre le jugement en appel, Sylvie Tallet qui transporte tous les jours en urgences des prélèvements COVID des services vers le labo… Qui a touché la prime maximale COVID de 1500 euros… Qui a des appréciations de son encadrement dithyrambiques… Qui a 4 ans d’ancienneté dans ce service pointu où il faut connaitre le CHU et ses recoins sur le bout des doigts, elle est donc irremplaçable actuellement !!!

La raison profonde de son licenciement est sa participation à la grève du 801 d’il y a deux ans et le fait qu’elle soit à l’origine de l’obtention d’une expertise indépendante sur son service pour risque grave notamment après des accidents de travail graves sur son secteur. L’expertise menée par le Cabinet Aristée débutera le 12 octobre 2020, le CHU demande à Sylvie Tallet de quitter l’hôpital ce jour le 7 octobre !!!

Sylvie Tallet avec le soutien de la CGT a immédiatement fait un recours en suspension de cette décision au TA de Toulouse. Un rassemblement est prévu le 14 octobre 9H devant le tribunal administratif de Toulouse.

Nous exigeons la démission immédiate de l’équipe de directeurs de la DRH du CHU de Toulouse trop occupés à leur magouilles habituelles qu’à créer les postes nécessaires pour notre survie dans cette crise sanitaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.