Pocket

La direction, l’ARS, la préfecture, le ministère ont été saisis après le jeudi noir de la semaine dernière ou le mouvement des personnels et les arrêts maladie ont entrainé la fermeture des urgences de Purpan et de plusieurs services de traumatologie. Aucune réponse en terme de moyens supplémentaires en soignants et médecins n’a été accordée par les administrations saisies pour les services en grève du CHU de Toulouse.

« Faut pas nous dire qu’on est mal organisé, quand soit même on sait pas gérer » (Basique)


L’administration du CHU de Toulouse, alors que la situation est plus que critique comme la semaine dernière, n’a trouvé comme occupation cette nuit que de tenter de déloger les représentants du personnel dont un membre du conseil de surveillance qui étaient présents pour rédiger une procédure de danger grave et imminent pour saisir le directeur général. Avec les vigiles (qui ont eu la dignité de ne pas intervenir) et même un huissier venu relever les identités… Pour mener la guerre au personnel, il y a des moyens, pour embaucher il n’y en a plus !!! Heureusement, les représentants du personnel ont le droit d’être présents auprès des agents qui les ont saisis. Surtout au vu des raisons: absence de la moitié du personnel, recrutement à la va vite de soignants non formés sur les urgences… en bref mise en danger du personnel et des patients.Ce jour jeudi 3 octobre, à 7h, la quasi totalité de l’équipe soignante des urgences est absente pour la journée. La situation est grave, les urgences ferment et plus de 100 lits de traumatologie, d’orthopédie, de rhumatologie d’hématologie et de médecine interne également. De nombreux services sont également mobilisés: hôpital des enfants, agents de sécurité, Salies du Salat etc…

La direction, l’ARS, la préfecture, le ministère doivent débloquer en urgences des moyens pour satisfaire les revendications de TOUT le personnel en mouvement aujourd’hui sur le CHU de Toulouse. Tout a été envoyé en courrier à Agnès Buzyn, nous attendons sa réponse ainsi que celle de la direction en urgence.

Nous appelons à un rassemblement de tous les salariés du CHU de Toulouse et leurs soutiens. Ce jeudi 3 octobre 2019 14h à Purpan


Collectif inter-urgences Toulouse CGT, CFDT et SUD CHU de Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.