La CGT du CHU de Toulouse appelle toutes et tous les hospitaliers du CHU de Toulouse à rejoindre les blocages organisés par les gilets jaunes avec une tenue blanche ou un masque chirurgical.


Nous analysons ce mouvement comme une colère populaire spontanée expliquée par des années de politique de mépris, de casse des droits du travail, de baisse des salaires, des cotisations sociales et de la mise en place d’une fiscalité injuste dont fait parti la Taxe sur les carburants pesant sur les plus pauvres. Nous condamnons tous les propos ou actions à caractère sexiste, raciste ou homophobe qui ont eu lieu sur les blocages et nous sommes persuadé que ce mouvement doit combattre ces agissements qui l’affaiblissent.

Mème si, bien évidemment, nous défendons l’impôt et les services publics en général, nous sommes aussi contre un impôt en particulier : contre la taxe sur les salaires appliquée aux hôpitaux. Au CHU de Toulouse, nous payons 41 millions d’euros d’impôts !!! L’équivalent de 1000 postes d’hospitalier.e.s !!! Voir la déclaration d’impôt du CHU de Toulouse TAXES SUR LES SALAIRES 2017. Il s’agit d’un impôt injuste qui à lui seul met les hôpitaux en difficulté ou en déficit : il représente 5 milliards d’euros par an… (= 125.000 postes d’hospitaliers !) Cet impôt doit être abrogé et compensé par une augmentation des impôts des plus riches, le rétablissement de l’ISF ou des impôt sur les profits.

La seule protection contre les grands risques de la vie (santé, vieillesse, chômage, retraite) de toute la population est la sécurité sociale, ce gouvernement baisse les cotisations sociales qui la financent et qui financent en particulier aussi les hôpitaux, qui casse notre statut et nous précarise et qui prévoit une retraite par point défavorable à l’intérêt des femmes et des hommes de ce pays… Ce sera la lutte et l’action syndicale qui fera cesser les politiques d’austérité contre les plus pauvres et en faveur des riches.

Nous voulons que les hôpitaux aient enfin la possibilité d’embaucher et d’améliorer la prise en charge et notamment améliorant la prévention et l’accès universel aux soins. Nous sommes attachés à une transition écologique juste qui coïncide avec les intérêts des travailleurs, donc anti-profit, notamment en développant les transports collectifs propres et gratuits en particuliers dans les campagnes.

Nous appelons les hospitaliers à manifester samedi 24 novembre 2018 à 9h Place Wilson et nous déposons un préavis de grève illimité à partir du 29 novembre 2018 sur le CHU.
delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Commentaires

  1. Jérôme

    Bravo les filles et les gars !! Vous me faites espérer au début de quelque chose ! Quel ton juste.
    Vous démontrez que la classe ouvrière consciente et organisée doit et peut rejoindre le mouvement actuel en l’enrichissant de sa clairvoyance, en écartant les dérives xénophobes, sexistes, homophobes…
    Ouais, vous êtes le début de quelque chose et qu’est-ce que ça fait du bien de le lire !!
    Courage et fraternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *