Le meilleur CHU de France, en flagrant délit d’exposition de ses agents à l’amiante.


Un rapport rendu ce jour par le cabinet d’experts indépendant DEGEST, commandé par le CHSCT central du CHU de Toulouse accable la politique de prévention du CHU concernant l’amiante. Dans un premier temps, le CHU a contesté au tribunal le principe de l’expertise, le TGI de Toulouse a débouté le CHU en reconnaissant un danger grave concernant l’exposition à l’amiante. Le rapport montre que le CHU a eu près de 20 ans de retard dans la mise en place de la détection exhaustive, dans le suivi professionnel, post professionnel, dans la formation et information de ces agents au risque amiante. Et ce avec des conséquences sanitaires potentielles importantes (notamment des cancers incurables), le CHSCT a recensé pour le moment un décès et une personne atteinte de maladie professionnelle liée à l’amiante mais ce n’est que le début au vue de l’ampleur de la contamination potentielle.

La direction reconnait que tous les agents du CHU de Toulouse ayant circulé dans des bâtiments contenant de l’amiante ont été potentiellement exposés.

La CGT du CHU de Toulouse a été lanceuse d’alerte sur cette question depuis 2015 et constate que la direction du CHU n’a avancé que sous la pression et la contrainte du CHSCT, de l’inspection du travail et du tribunal. Aujourd’hui, les réponses de la direction sont encore insuffisantes en terme de moyen et le renfort d’un agent sur la question de la prévention (1 agent et demi jusque là) ne va pas permettre de déployer la prévention et surtout la réparation (reconnaissance de maladie professionnelle et indemnisation) des nombreux agents qui auraient été exposés et contaminés. D’après le rapport, la détection est toujours défaillante au CHU de Toulouse.

Ce sont les choix budgétaires austéritaires toujours en défaveur de la santé au travail et la négligence de la direction du CHU de Toulouse de la législation qui sont les causes de la situation. Il est important de noter l’importance du maintien de l’instance CHSCT dans les hôpitaux que le gouvernement veut supprimer. Vous pouvez contacter la CGT du CHU de Toulouse si vous souhaitez en savoir plus sur vos droits syndicat.cgt.hd@chu-toulouse.fr

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Commentaires

  1. BAILLET

    Bonjour
    Suite à votre article relayé par 20 minutes, je me pose une question: Le CHSCT a-t-il été consulté pour la mise en peuvre des Modes Opératoires SS4 obligatoire pour les travaux de maintenance?
    Et quid des fiches d’exposition et notices de postes des agents techniques chargé de l’entretien?
    Le DUER comporte-t-il un volet amiante?
    De passage à Toulouse ce we, je serai ok pour un entretien avec un représentant concerné en vu d’un article sur notre forumA+
    http://www.resoaplus.fr/forum/

    1. Auteur
      de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *