Rémunération des agents de la Fonction Publique Hospitalière Ce qui se ‟prépare”…


Les annonces du gouvernement et de la Ministre de la Santé se multiplient ! sous la pression des Hôpitaux en lutte, qui réclament tous, en même temps, des moyens pour soigner ?

Rappel : Le point d’indice ( qui sert au calcul de nos salaires) est gelé en 2018 !

Contrairement aux engagements du gouvernement (Hollande) le gouvernement (Macron) est revenu sur le calendrier de mise en œuvre du PPCR* (Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations ) gelant la totalité des mesures prévues pour 2018 !

Les annonces :

  • Maintien du gel du point d’indice en 2019 ! (nos salaires n’augmenteront pas !)
  • Dégel des mesures PPCR (le calendrier pourrait alors reprendre après un an de suspension)…
  • La GIPA* (Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat) ‟serait” reconduite en 2019…
  • La Ministre de la Santé a évoqué un ‟traitement particulier” pour les agents de la FPH, dans des mesures qui seront annoncées, lors de la présentation (a priori cet été) de la ‟Stratégie de Transformation du Système de Santé”.
  •  Petites augmentations des salaires par le biais d’une prime ‟au mérite ”?
  •  Nouvelle ‟énième” réforme destructrice de l’Hôpital (après Bachelot et Touraine) ?  Nouveau plan d’austérité pour casser ‟ce qui reste” de l’Hôpital Public ? (en ‟achetant” les derniers agents fonctionnaires avec des primes ?)

Le Ministre de l’Action et des Comptes Publics a lui aussi fait une annonce (les annonces ça ne coute pas cher…) évoquant le projet d’une revalorisation des frais de mission des agents publics… savourons cette ‟peut être, future” bonne nouvelle : Nous serons de moins en moins nombreux à bénéficier d’une formation continue de qualité, mais ceux-là seront, peut-être, à l’avenir, mieux remboursés de leurs frais de déplacement…

Votre syndicat CGT vous tiendra, bien entendu, informés dès que l’une des mesures évoquées sera sur le point d’être mise en œuvre.

*PPCR :Protocole complexe qui prévoit, sur plusieurs années, la revalorisation de nos salaires avec, pour beaucoup, des reclassements et des changement de catégories (C vers B ou B vers A).
*GIPA : Indemnité ‟sensée” rattraper la perte du pouvoir d’achat des agents n’ayant eu aucune augmentation de leur salaire brut pendant 4 ans consécutifs : en clair pour en bénéficier il ne faut pas prendre d’échelon et ne bénéficier d’aucune revalorisation du point d’indice pendant 4 ans, ce qui peut arriver pour certains d’entre nous…au dernier échelon de leur dernier grade après 4 ans d’austérité indiciaire…

Source : CGT Rouvray

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *