Pocket

Les représentants du CTE des syndicats CGT CFDT SUD constatent que, de nouveau, des points mis à l’ordre du jour par les représentants du personnel ont été supprimé pour la réunion du 13 juillet 2017. Nous constatons aussi que les CTE et CHSCT extraordinaires demandés sont entravés alors que le sujet relève de l’organisation générale du CHU et de la santé des agents.

Le manque de démocratie et de respect du code de la santé publique par cette direction est insupportable. La décision de s’attaquer aux représentants du personnel (mutations arbitraires, blâmes, entraves, mises en gardes) dans un contexte de plan de retour à l’équilibre (Plan “Avenir”) alors que l’effectif baisse depuis deux ans – 39  ETP (Équivalent Temps Plein) en 2015 et – 56 ETP en 2016, ou les agents en grève ne sont même plus reçus en réunion de négociation. Nous notons aussi que la confiance du personnel envers la direction s’écroule (-13 points depuis 2014 dans le baromètre social) et la souffrance au travail est toujours à un niveau jamais atteint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.