Ne pas se tromper de colère, le FN c’est le
fascisme !

La CGT appelle ses syndicats, les militants,

les syndiqués sympathisants à mener le

débat sans relâche pour convaincre les

salariés sur leurs lieux de travail. Les

menaces que font peser l’extrême droite

sur leurs intérêts sont plus grandes que

jamais.

C’est dans un contexte de crise profonde

que le FN a opéré sa mutation et s’est

renforcé. Le FN est un parti fasciste à part

entière qui assume tous les marqueurs de

cette idéologie. Le nationalisme, le social

et la « troisième voie ». Il se

réclame d’une troisième

voie, ni de droite, ni de

gauche, qui se voudrait être

une synthèse du capital et du

travail, regroupant patrons

et salariés dans une même

communauté d’intérêts. Avec

cette imposture, le FN ne

remet en cause ni l’ordre

établi, ni le système économique et

encore moins les rapports de domination

et d’exploitation qui oppriment les

salariés de ce pays.

Lorsque l’on se penche sur le programme

économique du FN, au chapitre sécurité

sociale on trouve « économie de gestion,

lutte contre la fraude et baisse des

dépenses sociales » qu’il faut traduire par

diminution du personnel, plus de contrôle

des assurés sociaux et moins de contrôles

des entreprises contributrices (fraude en

col blanc), diminution des prestations…

mais rien sur l’élargissement de l’assiette

des cotisations aux profits versés aux

actionnaires ou encore le renforcement de

la cotisation comme élément central du

financement.

le FN n’a jamais mené le combat pour la Sécurité

Sociale, les salaires ou le temps de travail, au

contraire, il s’y est toujours opposé souvent avec

violence. Si le FN récupère ces thématiques dans

son programme présidentiel, en 2017, c’est parce

qu’elles sont devenues chères au coeur des salariés,

qui les ont conquises de hautes luttes. Le FN

entend seulement récupérer leurs suffrages.

La CGT est internationaliste.

Elle rejette le nationalisme

qui crée des barrières

artificielles entre les peuples

et distingue les individus sous

prétexte d’histoire, de

religion, de langue, de couleur

de peau ou de culture. C’est

pourquoi la CGT affirme que

les travailleuses et travailleurs

n’ont pas de patrie et appelle à

de grandes manifestations à l’occasion de la

journée internationale de lutte du 1 er mai pour la

paix dans le monde et contre le fascisme.

Lutter véritablement contre le fascisme du FN c’est

poursuivre le combat historique de la classe

ouvrière pour abaisser la durée hebdomadaire du

travail à 32 h et engager la lutte pour obtenir le

contrôle des salariées sur le fonctionnement des

entreprises.

Lorsque les luttes fleurissent, que

les droits des salariés avancent,

c’est l’espoir qui se propage…

Quand l’espoir gagne, c’est le

fascisme qui recule !!!

La Fédération CGT Santé Action Sociale met à votre disposition un document sur l’ensemble des textes qui régissent les statuts particuliers des corps et grades des agents dans la fonction publique hospitalière.

Ce document est en pièce jointe dans cet article.

Pour chaque corps, il est détaillé les conditions individuelles d’avancement de grade pour les agents de la fonction publique hospitalière ainsi que les éventuels taux de promotion qui sont applicables pour l’année 2017.

Les nouvelles grilles 2017 dans la fonction publique hospitalière sont disponibles sur le site fédéral à l’adresse suivante :

http://www.sante.cgt.fr/Les-grilles-de-salaire-2017-des,2831

Un fichier de reclassement des anciennes grilles vers les nouvelles, issues du protocole PPCR, est disponible pour les USD et syndicats au service documentation de la Fédération : doc@sante.cgt.fr

Du changement dans les dénominations et des suppressions de grades pour les agents

Pour rappel, les dispositions du protocole PPCR ont pris effet au 1er janvier 2017 avec le reclassement des agents dans des nouvelles grilles de salaire. Cela a eu pour conséquence des modifications dans la dénomination de certains grades dans toute les catégories et la suppression de quelques grades pour les agents de la catégorie C.

Pour les agents de la catégorie C, cela s’explique par la suppression des quatre anciennes échelles 3, 4, 5 et 6 et leur remplacement par les trois nouvelles échelles C1, C2 et C3, résultant de la fusion des échelles 4 et 5.

Tous les éléments sont disponibles sur le site fédéral dans l’article ci-dessous :

http://www.sante.cgt.fr/Protocole-PPCR-dans-la-FPH-Du

Télécharger
 Recueil FD CGT Santé – Décret statut particulier – avancement FPH 2017
(PDF – 1.1 Mo)
Télécharger le recueil de la Fédération CGT Santé Action Sociale sur les conditions d’avancement de grade des agents dans la FPH

Contacter le secteur juridique de la Fédération CGT Santé Action Sociale

Pour plus de renseignements, les salariés peuvent contacter le syndicat CGT local de leur établissement.

Les syndicats ou les USD peuvent contacter le service juridique de la Fédération CGT Santé Action sociale par émail à l’adresse suivante : ldaj@sante.cgt.fr

Pour se syndiquer à la CGT, les salariés peuvent s’adresser à un membre du syndicat ou remplir le formulaire en ligne.

© Fédération CGT Santé Action Sociale – 2017

Les règles de bases pour ne pas se faire avoir :
– 1h posée = 1h retenue, 2h posées = 2h retenues, etc.
Pour une journée de grève d’un agent hospitalier à temps plein : retenu de 1/30 ème du traitement mensuel brut de l’agent. Attention une journée entière de grève est retenue pour le calcul de la retraite. Pour une heure de grève : retenu de 1/234 ème du traitement mensuel brut de l’agent en grève. si la journée n’est pas complète aucune incidence sur la retraite.

– C’est moi qui choisit mes heures de grève.
L’encadrement ne peut pas imposer des horaires, choisissez bien sûr vos heures pour pouvoir être à la manifestation !

– C’est l’administration qui organise la grève.
L’encadrement doit afficher le préavis, recenser les grévistes via un tableau disponible sur intranet. et faire remonter ces données à la direction.

– Je dois me déclarer 24 à 48h avant la grève.
Cela existe seulement au CHU de Toulouse mais il faut le faire tant que cette disposition n’est pas annulée par le Tribunal Administratif.

– Assignations.
Elles sont du fait de la direction du CHU et concernent les services qui sont soumis au service minimum. Les textes sont peu clair mais indiquent que le service minimum est une négociation par service, par principe c’est l’effectif du Dimanche et jours fériés qui est retenu comme service minimum. Vous devez signaler à la CGT toute assignation abusive car nous pouvons saisir en urgence le juge administratif pour entrave à une liberté fondamentale. Les assignations sont reçues en mains propres ou par courrier RAR. Pas de papiers = pas d’assignation.. Une assignation est sur toute une journée, vous êtes rémunérés intégralement et devez faire le travail normal de votre fiche de poste ce jour là, ni plus, ni moins.

– Réquisitions.
Elles sont du fait de la Préfecture si elle juge qu’il y a un problème de santé publique, elles sont présentées par un agent de police au domicile d’un agent gréviste, mais elles sont rarissimes, ne vous faites pas avoir.

– Le droit de grève est un principe constitutionnel :
Art. 6. Tout Homme peut défendre ses droits et ses intérêts par l’action syndicale et adhérer au syndicat de son choix.
Art 7. Le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui le réglementent.
Art 8. Tout travailleur participe, par l’intermédiaire de ses délégués, à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu’à la gestion des entreprises. Préambule de la const. de 1946