Commentaires

  1. Jean, Christine

    Je viens de lire votre article » suicide de nos collègues, ne refusons pas la banalisation du malaise hospitalier »,cette affaire me touche car j’ai moi même fait un burn out, il y a de cela 5 ans et demi, je dois dire que tout a été fait, pour me convaincre de ne pas reprendre le travail….la hiérarchie est très forte pour cela, y compris les médecins experts !! je suis depuis en invalidité ! c’est très difficile d’endosser ce statut, mais je me dis, que je suis en vie, que je vais bien… en tout cas il faut soutenir toutes les personnes concernés par ce fléau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *