Pocket

Les 4 organisations syndicales du CHU de Toulouse CGT, CFDT, FO, SUD condamnent le fait que des directeurs, directrices et des cadres supérieurs du CHU de Toulouse ont eu des propos scandaleux au cours d’un CHSCT qui s’est tenu le 8 avril à l’hôpital Paule de Viguier (Maternité de Purpan). Il a été dit après le témoignage des sages-femmes et d’une aide-soignante expliquant son désarroi de voir le manque de moyen mettre en danger des patientes aux urgences de la maternité, la phrase suivante: “Si cette aide-soignante ne sait pas gérer son stress elle a qu’à faire caissière à Casino”. Nous sommes profondément choqués et révoltés par les propos et les pratiques d’un autre âge dénigrant la souffrance au travail du personnel (hospitalières et caissières) et surtout faisant preuve de mépris ainsi que d’une méconnaissance profonde des métiers du soin (et du commerce) alors que ces services sont en sous-effectif !

De plus, profitant de la suspension de séance où les représentants du personnel étaient à l’extérieur de la salle, plusieurs membres de la direction, ne se rendant pas compte que l’enregistrement de la séance se poursuivait, ont fouillé documents et ordinateurs
Ces pratiques sont inadmissibles ! Et pourtant le directeur général du CHU s’est contenté pour le moment d’une simple condamnation sans aucune suite !
 
Les seules excuses valables sont des sanctions à l’encontre de l’équipe de Direction qui s’est mise en défaut et la satisfaction des revendications des personnels en mouvement sur l’hôpital, tout particulièrement en ce qui concerne l’embauche de personnels à la hauteur des besoins !
 
Il y a deux semaines, nous, organisations syndicales du CHU, avions annoncé la suspension de notre participation à l’ensemble des instances du CHU tant que des mesures réelles n’auraient pas été prises.
 
La direction fait la sourde oreille, et ose même envoyer au tribunal le CHSCT pour empêcher le lancement de l’expertise qui doit se tenir sur les conditions de travail des agents de la maternité ! Nous allons donc passer à l’étape supérieure avec l’organisation d’une première action de débrayage de tout l’ensemble du personnel du CHU mardi 3 mai à 14H30, à Purpan (Arrêt de Tram Purpan)
 
Les syndicats CGT, CFDT, FO, SUD du CHU de Toulouse

1 thought on “Stop au mépris ! Stop au sous-effectif ! Débrayage général des hospitaliers et hospitalières du CHU ! Mardi 3 Mai 14H30 Rdv au Tramway Purpan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.