Défense des 35 heures : Solidarité avec l’AP-HP, les IADES et les agents de la cartoucherie


Tract cartoucherie Malvy à téléchargertract cartoucherie malvy

Voici notre préavis :

 

Monsieur le Directeur Général,

L’organisation CGT du CHU de Toulouse vous confirme qu’elle dépose un préavis de grève le 21 mai 2015, à partir de zéro heure pour une durée de 24 heures, conformément au 3e alinéa de l’article 3 de la loi n° 777 du 31 juillet 1963.

Pour les agents soumis à des services continus et dont les horaires d’embauche et de débauche débordent les jours et horaires précités, le préavis doit couvrir les agents en amont et en aval de ces journées.

Nous attirons votre attention sur le fait que ce préavis est valable pour l’ensemble des personnels médicaux et non médicaux relevant des Etablissements visé par la loi du 31 juillet 1963 (article 1er).

Cette journée s’inscrit dans le préavis de grève national déposé par la Fédération de la Santé et de l’Action Sociale du 21 mai 2015.

Sur le plan national, nous revendiquons :

  • L’abrogation des lois « HPST », « loi santé » et « loi macron »…
  • Effacement des dettes de tous les hôpitaux et des emprunts toxiques ;
  • ONDAM à la hauteur des besoins réels du système de santé ;
  • Mise en place d’un plan emploi, formation, reconnaissance des qualifications ;
  • Dégel du point d’indice des fonctionnaires hospitaliers ;
  • La titularisation et la résorption des emplois précaires ;
  • Le passage aux 32 heures par semaine ;
  • des effectifs normés dans tous les services
  • Un régime de retraites prenant en compte les spécificités ;
  • L’arrêt immédiat de toute attaque ou discrimination envers les représentants syndicaux
  • La prise en compte du temps de trajet dans le temps de travail.

Nos revendications sont les suivantes :

  • Mise en adéquation effectifs/charge de travail
  • Le remplacement 1 pour 1 de tout l’absentéisme
  • L’application pleine et entière des obligations réglementaires sur le temps de travail
  • L’application pleine et entière de l’obligation de sécurité de l’employeur
  • Arrêt des rappels sur repos (ils sont illégaux)                                              …/…
  • Titularisation des CDD sur des postes pérennes.
  • Rattrapage du point d’indice et une augmentation générale des salaires.
  • Annulation de la dette des hôpitaux et notamment celle du CHU de Toulouse.
  • L’application réelle des soins gratuits pour les hospitaliers (Article 44 du statut de la Fonction publique Hospitalière).
  • Abrogation de la loi Macron et du pacte de responsabilité pour une augmentation des cotisations sociales.
  • L’arrêt des privatisations des services supports.
  • L’abandon du “lean management” ou autres techniques qui détruisent nos organisations de travail
  • Des conflits sociaux induits par le non-respect de nos valeurs professionnelles et l’amélioration des conditions de travail et de soin.

Concernant le site de la cartoucherie :

  • Mise en adéquation des effectifs du bionettoyage, de l’infirmerie, de la logistique, du personnel des cuisines, de la sécurité incendie et du service technique avec la charge de travail
  • Retrait des 18 minutes de temps personnel et récupération des jours de RTT générés
  • Augmentation des places de parking et de droit d’accès au site pour tous les agents CHU
  • Prélèvement et analyse des poussières des sols et arrivées d’air des locaux
  • Garantie de non mobilité des agents
  • Respect des desideratas des agents concernant l’affectation sur le site
  • Réorganisation des bureaux et locaux afin d’améliorer les conditions de travail selon les normes INRS
  • Mise en adéquation de la fiche de poste avec le diplôme des agents
  • Garantir l’accès au self des étudiants et des agents
  • Maintenir le prix des repas au tarif CHU
  • Augmenter le nombre de douches dans le bâtiment

Concernant les IADES :

            AU NIVEAU NATIONAL

  • L’obtention d’une grille salariale linéaire avec reconnaissance financière pour tous les IADES en exercice la spécificité de la profession, le niveau d’étude et les responsabilités.
  • La reconnaissance de la pénibilité pour tous
  • Le respect du code de la santé publique et du décret spécifique IADE, que ce soit au niveau de l’anesthésie ou des SMUR, la consolidation par circulaire ou voie réglementaire du rôle spécifique.
  • L’ouverture immédiate de concertations et négociations sur les perspectives et l’évolution de la profession au sein du système de soins avec l’obtention d’un calendrier prévisionnel ;

AU NIVEAU LOCAL

  • Le recrutement d’IADE en adéquation avec la charge de travail et la mise en place d’une réelle politique d’attractivité de la profession d’IADE au CHU
  • L’augmentation du capacitaire de l’école d’IADE et l’augmentation du nombre de prise en charge en promotion professionnelle
  • La revalorisation du taux horaire nuit et week-end

Comme le prévoit la loi, nous nous tenons à votre disposition avec les personnels pour que cette période de préavis soit utilisée à trouver des solutions dans l’intérêt des patients et des personnels.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur Général, l’expression de nos salutations les plus distinguées.

Jean ESCARTIN

 

 

 

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *