CDD
Contre l’Hôstérité : AVIS du Comité Technique d’Établissement du CHU de Toulouse du 10 SEPTEMBRE 2014 | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Contre l’Hôstérité : AVIS du Comité Technique d’Établissement du CHU de Toulouse du 10 SEPTEMBRE 2014

Sur le point État de la Prévision des Recettes et Dépenses EPRD 2014 et Plan Global de Financement Pluriannuel PGFP.

Le rapport sur l’EPRD qui nous est présenté aujourd’hui par un Hôpital qui s’est toujours montré bon élève dans l’application des restructurations, affiche un déficit de plus de 16 millions d’euros ! Ce déficit est construit sur la base de restructuration en autofinancement, d’augmentation des frais financiers et de baisse des tarifs et dans un contexte de perte de financement de la sécurité sociale.

Le CTE dénonce l’EPRD et le PGFP qui sont l’expression d’un plan d’austérité :

–        Gel de la masse salariale qui se traduit par des suppressions de postes sur les années à venir avec une première annonce de 130 postes supprimés

–        Très forte prévision à la hausse de l’activité, irréaliste au regard de la sécurité des soins et de la santé au travail de tous les personnels

–        Approfondissement des techniques de management de type industriel (lean-manufacturing…) pour continuer l’intensification du travail.

–        Transformations profondes dans l’organisation du travail qui continuera de dégrader les conditions de travail

–        Poursuite des restructurations de l’hôpital : ventes et déménagement de structures entières dans une quête de gains de productivité

–        Prévision d’externalisation de certaines activités

–        Augmentation de la précarité.

Nous revendiquons :

–        L’arrêt des suppressions de postes et le financement des embauches par l’annulation des frais financiers appliqués par les banques privées (16 millions d’euros en 2014, ce qui équivaudrait à l’embauche de 400 agents)

–        Le remplacement des personnels absents (maladie, maternité, accident du travail), le remplacement des départs à la retraite

–        Le maintien de l’activité publique et hospitalière dans les structures telles que Larrey, La Grave, le pavillon Junod, l’ICR pour développer le service public.

–        Le maintien des 19 jours de RTT non imposés aux agents

–        L’arrêt des mutualisations sur site et intersites : maintien d’équipes dédiées par spécialité pour assurer un service public de qualité au plus près des usagers

–        L’information des agents par note de service sur l’illégalité des rappels à domicile sur les repos (hors plans spécifiques)

–        retour aux missions de service public avec accès universel, qualité, recherche, enseignement et cessation de la course aux parts de marché avec les cliniques privées.

–        Nous revendiquons toujours l’abrogation de la loi HPST et de la Tarification à l’activité.

Vote : Pour : Unanimité des présents CGT – FO – SUD, Contre : 0, abstention : 0

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress