CDD
Pour un AVORTEMENT libre et gratuit partout pour toutes et Sans conditions. | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Pour un AVORTEMENT libre et gratuit partout pour toutes et Sans conditions.

3172631_3_b20a_ill-3172631-f652-13050804-espagne-x1p1_4ee1e6682f2a1055abd5376cbdf08b05

Mercredi 8 janvier à 12h devant le consulat d’Espagne (rue Sainte Anne)

Le gouvernement espagnol s’apprête à faire voter une loi interdisant l’avortement excepté en cas de viol après dépôt de plainte, ou en cas de danger pour les femmes. Ce danger doit être expertisé par deux médecins indépendants du lieu ou aura lieu l’avortement. La loi actuelle requiert l’avis d’un seul médecin qui peut être celui qui pratiquera l’avortement jusqu’à 14 semaines, et l’avis d’un psychiatre jusqu’à 22 semaines.

Ceci est inacceptable, une fois de plus on légifère sur le ventre des femmes. Nous sommes solidaires de nos camarades d’Espagne car nous pensons que les femmes doivent pouvoir disposer seules de leurs corps. Nous exigeons le retrait de ce projet de loi aux conséquences désastreuses ; seules les femmes qui en auront les moyens pourront se payer un avortement, les autres seront condamnées à avorter par leurs propres moyens ou à garder le produit d’une grossesse non désirée avec les conséquences sanitaires, psychologiques, économiques que l’on sait.

Ce projet de loi aura aussi un retentissement sur les femmes en France car la loi ne permet d’avorter que dans un délai de 12 semaines. Les femmes ayant dépassé ce délai ne pourront plus aller avorter en Espagne comme c’est le cas actuellement.

Même si en France l’avortement est toujours autorisé, son accès est de plus en plus difficile du fait des choix politiques en matière de santé, de la complexité de la procédure et de l’existence d’un délai. Nous pensons qu’au delà de la nécessaire solidarité avec nos camarades d’Espagne, nous devons nous battre ici aussi . Nous ne voulons plus que nos vies soient régies par des experts, des lois ou qui que ce soit. Nous entendons disposer de nos corps comme nous le voulons.

Suite à une manifestation , trois camarades d’Espagne ; ont été arrêtées et sont accusées de résistance, désobéissance à la loi et d’atteinte à personne dépositaire de l’autorité. Nous exigeons leur libération immédiate et l’arrêt des poursuites.

 

Appel à rassemblement le mercredi 8 janvier à 12h devant le consulat d’Espagne (rue Sainte Anne)

pour un avortement libre et gratuit partout pour toutes et sans conditions

Des féministes solidaires

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress