Bourse du Travail, une première victoire de la mobilisation des salariés !


Le 26 juin, le Maire de Toulouse a reçu une délégation de l’UD Cgt. Au cours de l’entretien, il a affirmé :

 L’utilité sociale des syndicats et leur rôle indispensable de Service Public,

 La levée de l’ultimatum qui enjoignait à la Cgt de quitter la Bourse du Travail au 30 juin,

 Sa volonté de voir la Cgt demeurer dans ses locaux historiques de la Bourse du Travail dans les conditions

d’hébergement actuelles,

 Le principe de l’hébergement gratuit des organisations syndicales,

 L’ouverture de discussions sur les pistes d’économies de gestion possibles en matière d’hébergement des

Organisations Syndicales.

Il est revenu sur les projets qui avaient été mis en avant en termes de loyers, de valorisation des locaux et de financiarisation des hébergements.

Ce premier résultat positif a été rendue possible par la mobilisation des travailleurs et l’engagement sans faille de leurs syndicats.

A cette étape du processus, chacune et chacun doit rester mobilisé pour maintenir le rapport de force à son plus haut niveau afin que les négociations qui vont débuter, visant à intégrer les quatre collectivités territoriales (Mairie, Métropole, Conseil Départemental et Conseil Régional) au financement de l’hébergement continue à placer la Cgt dans des dispositions favorables.

Cette remise en cause des locaux syndicaux s’articule avec des attaques sur l’exercice syndical et le droit de grève.

Le 23 septembre sera l’occasion, nationalement de manifester pour préserver les droits existants et en gagner de nouveaux. Tous les salariés du pays sont appelés à exprimer leur attachement à la démocratie ce jour-là.

La Cgt appelle les salariés, actifs, retraités, privés d’emplois et étudiants à se mobiliser fortement dans les entreprises, les administrations et sur la place publique pour accroître les capacités d’action des salariés et de leurs organisations syndicales. Partout nous invitons les salariés à venir débattre de la nécessité d’augmenter le  SMIC à 1 700€ et les salaires à l’avenant, de limiter le temps de travail à 32H00 hebdomadaire sans réduction de salaire pour en finir avec le chômage et la précarité.

La Cgt donne rendez-vous aux travailleurs le mardi 8 septembre 2015 à son grand meeting national public de rentrée, 19 Place St Sernin à Toulouse pour traiter de tous les sujets qui intéressent les salariés et préparer une rentrée sociale à l’offensive !

Toulouse, le 1er juillet 2015

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *