Dispensaires autogérés grecs : Une idée absurde : La solidarité est une action illégale


Surpris on a lu l’annonce du conseil administrative de l’ordre des docteurs d’Arta ( region nord-west de la Grèce) parue dans le journal “Echo” le 30-4-2015 selon laquelle “le dispensaire social  à Arta fonctionne illégalement avec la responsabilité personnelles des docteurs qui y participent, peut-être en ayant un travail payé et provoquant ainsi une concurrence illégitime envers les membres d’ordre des docteurs d’Arta”
 
L’annonce mentionne en plus “qu’ à partir du 28-4-2015 tous les citoyens d’origine grecque ou étrangers qui resident légalement en Grèce ont droit aux soins médicaux”.
 
Nous signalons donc que :
 
1)      Le dispensaire social d’Arta est une structure autonome et indépendant de solidarité sociale qui offer gratuitement des soins médicaux aux citoyens qui sont exclus du système de la securité sociale, aux chômeurs et aux citoyens défavorisés. Tous les docteurs du dispensaire sont des volontaires et ils ne sont pas payés.
 
Il ne s’agit pas d’une clinique privée, alors il n’y a pas besoin d’avoir une permission d’ ordre des docteurs pour son fonctionnement. Nous ne savions pas que la solidarité sociale est considerée une action illegal !!!

 
2) Tous ensemble(docteurs bénevoles et citoyens solidaires) nous avons contribué à la création de cette structure car nous avons constaté que dès le début de la crise économique jusqu’ à maintenant il y avait une constante augmentation du nombre des citoyens qui étaient exclus des soins médicaux avec des effets désastreux sur la santé surtout des groupes sociaux défavorisés
 
Nous avons la conviction que :
 
–          La santé consiste un bien social précieux
 
–          Chacun a droit à un niveau de vie capable de lui assurer la santé, le bien-être, les soins médicaux et les services sociaux necessaires
(Déclaration universelle des droits de l’homme art. 25)
 
La protection et la cohésion de la société à travers les réseaux de la solidarité sociale sont necessaires pour qu’on puisse résister et imposer une autre solution dans la crise.
 
Nous ne sommes pas de “Bons Samaritains” comme on nous appelle ironiquement.
 
Nous n’avons ni l’intention ni l’illusion que nous pouvons remplacer l’Etat qui n’assume plus sa responsabilité en ce qui concerne le soin de la santé des citoyens.
 
Nous continuons à lutter pour un système de securité sociale pour TOUS et SANS AUCUNE EXCLUSION.
 
Nous sommes tous touchés par la crise et surtout le domaine de la santé publique. Le système de la sécurité sociale fonctionne sous-équipé en personnel spécialise et en matériel. Les citoyens qui ont perdu le droit d’accès au système de la sécurité sociale à cause du chômage ou parce qu’ils ne peuvent plus payer leurs cotisations sociales ne peuvent recourir aux hôpitaux qu’en cas urgent.
 
En plus il y a des citoyens sans aucun revenue qui ne peuvent pas acheter leurs médicaments.
 
Nous essayons de couvrir ces manques avec les offres de nos concitoyens et les abonnements des membres de notre association.
 
Les citoyens qui viennent au dispensaire social ont été conduits à ma misère par la crise. Si on accepte l’idée absurde de l’ordre des docteurs d’Arta que le fonctionnement du dispensaire social provoque une concurrence illégitime on doit aussi accepter que les épiceries sociales (structures d’aide alimentaire) concurrencent de façon illégitime les super-marchés, la Croix-Rouge concurrence les magasins des vêtements e.t.c.  C’est drôle !
 
Le dispensaire social d’Arta n’est pas une originalité. Il appartient à un réseau de la solidarité sociale qui comporte 51 dispensaires sociaux qui fonctionnent dans différentes régions de la Grèce.
 
La solidarité et le bénévolat en général n’ont pas besoin d’un status législatifs car les volontaires  agissent sans aucun intérêt et ne cachent aucun élément de concurrence. Au contraire ils offrent leur amour et leur respect envers l’homme et en plus ils nourrissent l’espoir pour un meilleur avenir, pour une vie en dignité.
 
Cela doivent le connaître surtout les membres de l’ordre d’Arta qui ont prêté le serment d’Hippocrate. Nous attendions plus de sensibilité et de compréhension de leur part.
 
Et s’il offrent eux aussi gratuitement (comme ils prétendent) des soins médicaux à nos concitoyens défavorisés nous les invitons à adhérer à notre structure comme volontaires et nous les félicitons pour leur initiative
 
Nous accueillions avec plaisir tous ceux qui veulent nous aider
 
Les volontaires du dispensaire social d’Arta
 
(attached: the text signed by solidarity cliniks in Greece)
 
delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *