Caen: Les hospitaliers s’adressent à la population.


Pourquoi cette manifestation ?
Cette manifestation des personnels de santé (venus de toute la France) à Caen, a son origine dans la situation déplorable dans laquelle se trouvent les hôpitaux. En effet, chaque année qui passe voit se dégrader et les conditions d’hospitalisation des usagers et les conditions de travail des personnels.
Le ministère de la Santé (celui-ci comme les précédents) via les Agences Régionales de Santé, diminue chaque année les dotations budgétaires des hôpitaux, contrarie leur bon fonctionnement et place ces hôpitaux dans une situation intenable financièrement. Conséquences : le ministère avec les Agences Régionales de Santé obligent les directions d’hôpitaux à fermer des services (maternité de Vire par exemple), à restructurer, à supprimer des lits d’hospitalisation, à supprimer des postes…
Toutes ces restrictions, ces suppressions, ces contraintes provoquent une détérioration accrue de l’accueil et des conditions d’hospitalisation dans les établissements, quand elles ne provoquent pas dans certaines régions, une disparition du service public de Santé.
Cette atteinte grave au service public, organisé, planifié, retentit et retentira sur les usagers : à l’EPSM (ex CHS du Bon Sauveur) de Caen, le directeur veut faire payer les chambres individuelles et facturer les consultations !!!

La deuxième raison de cette manifestation est l’attaque brutale et injuste dont sont victimes les salariés des hôpitaux.
Tous les personnels des établissements de santé contribuent, chacun dans leur métier, au meilleur accueil et aux meilleurs soins pour les patients. Ces salariés voient au quotidien se dégrader leurs conditions de travail, de salaires (7 ans sans augmentation).

Avec leur représentants, leurs organisations syndicales, ils ont alerté, ils alertent encore leurs directions sur ces détériorations. En vain ! C’est donc contraints et forcés par l’aveuglement, la surdité de ces directions d’hôpital et des Agences Régionales de Santé, que ces personnels de santé entrent en grève, en mobilisation. Pour les bâillonner, alors que ces salariés veulent alerter, les directeurs d’établissements choisissent la répression et traînent les personnels devant les tribunaux pour les faire condamner à de lourdes amendes (EPSM de Caen) ou leur interdire toute forme de manifestation !!!

Ça suffit !

Il n’est plus possible aujourd’hui d’assister sans rien dire à la destruction des services publics de santé, à la dégradation continuelle des conditions d’hospitalisation, aux attaques contre les salariés et leurs conditions d’exercice (multiplication des CDD, suppression de postes, baisse des salaires).
Aujourd’hui nous disons :
NON à l’austérité du gouvernement Valls, comme des gouvernements précédents ;
NON à la privatisation/ marchandisation du soin ;
NON aux coupes budgétaires, pour l’annulation des dettes illégitimes des hôpitaux ;
Nous voulons des moyens adaptés aux besoins des populations.
Nous luttons aujourd’hui et lutterons demain pour le droit d’accès aux soins de toutes et tous sur l’ensemble du territoire pour un hôpital humain et 100% public.

Aidez-nous, soyez solidaires,
défendons ensemble l’hôpital public

20140617-201048-72648972.jpg

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *