Toulouse : en grève, le personnel du nouvel hôpital Riquet dénonce des « conditions de travail inacceptables »


Le personnel infirmier et aide-soignant du tout nouvel hôpital Pierre-Paul Riquet s’est mis en grève ce mardi pour dénoncer les conditions de travail dans ce nouvel outil qui compte 25 blocs opératoires.

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le 10/06/2014 | 18:25
Le personnel gréviste a envahi l'hôtel-Dieu siège des CHU de Toulouse © S. Morch  / France 3
© S. Morch / France 3 Le personnel gréviste a envahi l’hôtel-Dieu siège des CHU de Toulouse

C’est un établissement flambant neuf, à la pointe de la modernité, mais son personnel médical y dénonce des « conditions de travail inacceptables ». Le tout nouvel hôpital Pierre-Paul Riquet de Toulouse, mis en service début avril sur le site de Purpan, connaît sa première grève.

Ce 10 juin, les infirmiers, aide-soignants et infirmières-anesthésistes ont protesté contre leurs conditions de travail et réclamé des créations de postes. L’hôpital compte 25 blocs opératoires et les personnels ont le sentiment de courir toute la journée d’un bloc à l’autre, sans tenir compte de leur spécialité. Ils réclament 6 postes d’infirmiers, 6 d’aide-soignants et 10 d’infirmières-anesthésistes supplémentaires.

La direction reconnaît la nécessité d’un temps d’adaptation, d’un « rodage » pour le nouvel hôpital, mais pas les problèmes d’effectifs.

EN VIDEO / le reportage de Sandrine Morch et Olivier Denoun

Grève hôpital Riquet

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *