A Toulouse F. Hollande doit nous entendre


francois-hollande-pluie-jpg-1600601-jpg_1483149Ce jeudi 9 janvier, le président de la république F. Hollande accompagné de P. Moscovici et C. Duflot seront à Toulouse.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une opération médiatique de grande envergure visant à la mise en place de ce que le président a appelé, lors de ses vœux au pays, le « pacte de responsabilité ». Choisir la Haute Garonne relève de la provocation alors que notre département connait de multiples plans sociaux comme dans l’aéronautique, la chimie, la recherche et développement,…

Ce pacte est un engagement à baisser encore un peu plus les cotisations sociales qui financent nos retraites, notre sécurité sociale et à baisser à nouveau le niveau des impôts des entreprises.

Pierre Gattaz, le patron des patrons a applaudi ce programme gouvernemental qui inscrit déjà le transfert d’une partie des cotisations familiales et de l’assurance-maladie, des entreprises vers les ménages.

Ainsi pour financer ce nouveau cadeau, qui vient s’ajouter aux 200 milliards d’exonérations fiscales dont bénéficie déjà le patronat, le Haut conseil de la protection sociale planche à trouver les financements nécessaires.

Le Medef verrait bien une nouvelle hausse de la TVA, d’autres, indiquent être « favorable à un transfert des cotisations familiales des entreprises sur la CSG ».

 Il est inadmissible pour la Cgt 31 d’accepter le désengagement des entreprises du financement de la protection sociale alors que les entreprises du CAC 40, ont dégagé un bénéfice de 80 milliards d’euros l’an dernier.
 Il est inacceptable que de nouvelles ponctions et taxes s’opèrent cette année sur la fiche de paie des salarié-e-s alors que leur pouvoir d’achat est depuis plusieurs années en berne et leur salaire comme dans la fonction publique gelé depuis plus de 4 ans.
 Il est impensable d’envisager des nouvelles baisses de dépenses publiques qui sacrifient la qualité, le contenu et l’existence même des services publics.
Au lieu de ce super plan d’austérité qui ne peut qu’aggraver la situation de l’emploi et multiplier les plans sociaux, hélas déjà trop nombreux en Haute Garonne, la CGT propose:
 De relancer la croissance et l’emploi par une augmentation des salaires,
 Une réforme de la fiscalité rendant l’impôt plus juste donc plus progressif,
 De financer toute la protection sociale à partir des richesses créées par les salariés dans les entreprises.

Le jeudi 9 janvier 2014 dénonçons le pacte libéral passé entre gouvernement et patronat ! Faisons entendre nos légitimes revendications : pour l’emploi, les salaires, la protection sociale, les services publics. dès 8h15 rendez-vous 1 place Emile Blouin à l’entrée de l’ENSICA (face au métro Jolimont)

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *