CDD
GRILLES DE SALAIRE Catégorie C : Une copie à revoir d’urgence ! | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

GRILLES DE SALAIRE Catégorie C : Une copie à revoir d’urgence !

Le 9 juillet, la Direction de la Fonction publique a présenté aux organisations syndicales les propositions de grille de salaire applicables au 1er janvier 2014.

La moyenne du gain indiciaire dans ce reclassement est de 6 points d’indice (soit 27,78€ brut).

Le sommet du cynisme est dans le reclassement de l’échelle 6, qui interdit à tout agent de catégorie C de passer au nouvel échelon terminal (IM 457), même s’il est à l’indice majoré 430 depuis plus de 4 ans.

La Fonction publique vient d’inventer l’échelon publicitaire fait pour n’être utilisé par personne !  (en effet d’autres modifications sont annoncées pour 2015 alors qui vivra verra !).

L ANALYSE DE VOS REPRESENTANTS AUX COMMISSIONS PARITAIRES

L’expérience est dénigrée.

Sur les échelles 3, 4, 5 (vous trouverez la votre sur votre fiche de paie) l’augmentation de salaire entre le bas et le haut de l’échelle sera la même. Sur les premiers échelons, les grilles rattrapent le SMIG, quel effort ! Sur les derniers échelons, les augmentations de salaires sont en moyenne deux fois moindre.

Sur l’échelle 6 l’augmentation de salaire entre le bas et le haut de l’échelle sera moindre qu’aujourd’hui en ajoutant deux augmentations (deux échelons). Résultat la carrière est plus longue de 4 ans : travailler plus pour gagner moins. La CGT chiffre de 120 à 150 euros par mois la perte de pouvoir d’achat sur les années 2008/2014.

Sur le calcul d’une carrière dans les meilleures conditions, il est impossible pour un aide soignant d’atteindre le dernier indice. Total, un agent partira à la retraite avec 12 points de plus qu’aujourd’hui (avec un nombre identique de trimestres).

Une aide soignante de classe normale avec 7 ans d’ancienneté pourrait en 2014 être payée au même montant qu’une nouvelle embauchée; voire moins si celle-ci est stagiairisée et a une reprise d’ancienneté due a sa carrière (dans le prive, ou contractuelle de droit public).

Le reclassement chamboule les avancements.

Un agent (AS CN, OPQ et adjoint administratif 1ère classe) inscrit en 2013 au tableau d’avancement de grade devra, à partir du 1er janvier 2014, attendre 4 ans pour y être à nouveau.

Si l’on prend la carrière d’un aide soignant à l’hôpital de Figeac au 5ème échelon de l’échelle 4 en 2013, il lui faut  30 ans de carrière au mieux pour atteindre le dernier échelon de la classe exceptionnelle (indice 430). Après reclassement il lui en faudra 38.

Une A.S. qui entre aujourd’hui dans la fonction publique, selon la grille proposée,  perd 14 points sur la carrière par rapport à ses prédécesseurs soit deux échelons en moyenne.

Rien de plus pour la retraite sauf si tu fais du rab !

Un ouvrier rémunéré au 11ème échelon de l’échelle 5 en 2013 sera promu en 2024 à l’échelle 6.

Avec la grille actuelle, il  pourrait partir à la retraite en 2025 au 7ème échelon de l’échelle 6 à l’indice  416 avec 42 ans de carrière.

Sur les grilles proposées :

Il sera reclassé au 1er janvier 2014 au 10ème échelon de l’échelle 5 (393) et en 2025 il pourra partir à l’indice 416 de l’échelle 6.

Et nos diplômes b. !

Aujourd’hui, salaire d’embauche sans diplôme : indice 309 (smic)

Embauche avec diplôme : indice 310 (smic + 4.63 euros)

Le Gouvernement propose :

Embauche sans diplôme : indice 316

Embauche avec diplôme : indice 318 s

Valeur du diplôme : 9,26 euros de plus/mois.

La CGT et les salarié-es sont en colère et revendiquent :

– L’ouverture immédiate de réelles négociations pour mettre un terme au tassement de toutes les grilles de salaire, de toutes les catégories,

– L’augmentation significative de la valeur du point d’indice,

– Une grille qui démarre à 1,2 fois le SMIC pour les personnels non qualifiés compte tenu des spécificités de nos métiers,

– Une carrière linéaire sans ratios ni quotas,

– Un doublement de salaire sur la carrière,

– La suppression de l’échelle 3,

– Un rattrapage de la perte du pouvoir d’achat subi depuis 2000,

– Une réelle reconnaissance salariale des qualifications,

– La prise en compte de la pénibilité de nos métiers.

2 commentaires

  1. EVELYNE

    bonjour; je suis née en 1959 ;je suis au 7eme échelon depuis le 6 juillet 2014 ;a mon départ a la retraite, je serai a quel échelon avec quel salaire,? Merci ded’avoir pris le temps de me lire et de me répondre..

  2. baudot

    en fin de carriere 7 eme echelon a l echelle 6 j aurai 4 euros d augmentation foutage de guele…….

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress