Le 15 juillet Venue de la ministre de la santé et de la ministre de la recherche à Toulouse


L’UD CGT 31 appelle à un rassemblement!!
Tous ensemble de 10 heures à 12H, à l’entrée de l’ Oncopôle (ex-cancéropôle), route d’Espagne (entre Tisséo et Marchand)

Dans le cadre de la venue des deux ministres, l’UD CGT 31 appelle l’ensemble des syndicats du privé et du public ainsi que toutes les ULs et bases organisées,  à s’inscrire massivement dans le rassemblement devant l’entrée de l’Oncopole.

Les deux ministres qui comptent  parmi celles et  ceux dont les compétences sont au cœur de l’actualité seront à Toulouse: emploi, salaires, recherche, filières d’avenir, plan d’investissement….. mais aussi, austérité des budgets, casse de l’emploi dans la fonction publique État, territoriale et hospitalière, poursuite de la
RGPP dans les services, privatisation rampante de l’hôpital public et du système de santé, casse de la sécurité sociale et du système des retraites….. .

Même en plein mois de juillet, alors que la CGT travaille à la construction d’un mouvement massif et unitaire dès la rentrée, autour du dossier retraites mais en n’oubliant pas l’emploi et les salaires, il n’est pas question de laisser la rue déserte le 15 juillet !

Nous devons nous faire voir et entendre, il faut du bruit, des drapeaux CGT et de la couleur !!

Le 15 juillet, sera une première étape dans le calendrier de mobilisation et de lutte de la rentrée qui nous conduira à l’AG de rentrée du 3 septembre, au meeting confédéral du 4 septembre et à la grande journées inter-professionnelle et unitaire du 10 septembre. Dès aujourd’hui, en Haute-Garonne, les sujets ne manquent pas pour les salariés du privé et du  public:
– les suppressions d’emplois continuent à un rythme effréné, les premiers effets de l’accord scélérat sur l’emploi n’ont pas tardé à se concrétiser, nos services publics continuent d’allier les suppressions massives de moyens et d’effectifs avec les restructurations permanentes et la  généralisation de la souffrance au travail, sans oublier la disparition des services de proximité qui laissent déserts des pans entiers de notre département, alors que dans les zones urbaines, les files d’attentes s’allongent devant des agents qui n’y arrivent plus etc…..!!

Lors de la conférence sociale, en  refusant d’aborder la question des salaires , de l’emploi, de la reconquête industrielle, du financement de la protection sociale….., autrement que par les mesures d’accompagnement des politiques d’austérité, le gouvernement donne  une fois de plus satisfaction au MEDEF qui se frotte les mains et qui s’empresse de faire de la surenchère par la voix de son nouveau président qui affiche son ambition d’obtenir 100 milliards d’aides publiques ce qui prouve bien qu’Il n’y a aucune limites en se couchant devant eux!

La CGT exige que le gouvernement tourne le dos à l’austérité pour un réel changement de cap !
Oui, aujourd’hui tout démontre combien  il faut que le monde du travail fasse irruption dans les choix politiques, économiques et sociaux qui les concernent.

Ne  laissons pas la rue à l’obscurantisme et à la haine, elle nous appartient  !!

Le 15 juillet se rassembler devant l’ Oncopôle pour accueillir les ministres , aura une signification majeure de notre exigence d’un changement de cap, tous ensemble, public/privé .

Le projet d’oncopôle se situe au croisement de la santé publique, de la recherche, de l’enseignement supérieur, des services publics, de la chimie, des transports et de la protection sociale. Il est présenté à la fois comme un investissement au service des grands enjeux de santé publique et comme le moteur du développement économique de Toulouse et sa région.

Mais au fur et à mesure que les bâtiments sont construits, les questions que pose la Cgt se multiplient.

Logique économique et santé publique ne font pas bon ménage, les scandales des prothèses mammaires ou les collusions d’intérêt entre experts et industries pharmaceutiques le confirment. Il y a besoin de démocratie dans la gestion et les choix opérés, c’est également une exigence pour l’oncopôle.

L’annonce de la fermeture de Sanofi, la marchandisation de l’hôpital, les menaces sur la recherche, les restrictions qui pèsent sur le financement de la sécu, le renvoi de la prise en charge de la dépendance sur les ménages comme la mise en place de la métropole et les transferts de compétences qui y seront associés sont autant d’éléments qui démontrent  le décalage entre les besoins des populations et les objectifs affichés pour l’oncopôle.

Tous ensemble le 15 juillet pour bien commencer les vacances et préparer la rentrée !!

tract venue de MArisol Touraine15 juillet

tract venue de MArisol Touraine15 juillet

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *