CDD
Investir dans ses missions sociales et de santé publique, c’est bon pour le développement humain et économique | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Investir dans ses missions sociales et de santé publique, c’est bon pour le développement humain et économique

Mobilisons-nous le 15 juin

L’actualité politique, sociale et économique est à nouveau marquée par la situation de nos hôpitaux.

Partout sur le territoire, des hospitaliers, la population, des élus continuent de se mobiliser pour leur hôpital.

 

Madame la ministre des affaires sociales et de la santé défend ses réformes ; « le pacte territoire santé » et « le pacte de confiance pour l’hôpital » dans le cadre de la mise en place d’une stratégie nationale de santé qui vise à « une transformation profonde de l’organisation du système de santé » « autour des patients et non plus à partir des structures » « avoir une expertise sur des critères financiers mais aussi sur des critères de santé ». Cette transformation devra « associer l’ensemble des professionnels » et sera fondée sur « le dialogue et la concertation ». …

Le gouvernement fait belle part au secteur privé lucratif. Nous restons pour l’instant dubitatifs !

Les rapports se succèdent pour accréditer l’idée que notre système de santé et d’assurance maladie, pour être performant, devrait s’accompagner de nouveaux sacrifices. Et tout cela à l’approche de la conférence sociale et de la préparation du PLFSS 2014 (Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale).

Le dernier en date, celui de l’IGF (Inspection Générale des Finances), semble découvrir que les hôpitaux font appel de plus en plus à l’emprunt pour assumer leur activité et leur besoin d’investissement et préconise encore plus de contrôles et de réduire les investissements. Comment cela pourrait être autrement ?

Depuis plusieurs années, l’activité hospitalière augmente de 5% par an quand les taux d’augmentation des budgets n’évoluent que de 2% à 2,5% ! Les budgets ne permettent même pas de maintenir les effectifs. Les plans successifs d’investissements, « hôpital 2007 », « hôpital 2012 » insuffisamment aidés ont provoqué un endettement massif y compris par des emprunts « toxiques ». Les conditions d’accueil des patients et les conditions de travail des personnels se dégradent.

Si nous partageons l’idée que notre système est en recul pour assurer un égal accès à la santé et à des soins de qualité, nous réfutons l’idée qu’il ne s’agisse que de problèmes d’organisation et non de moyens.

La correction des inégalités n’évitera pas les débats devenus incontournables sur le nécessaire investissement solidaire dans la réponse aux besoin de santé de tous, les réformes de financement de la sécurité sociale par une autre répartition des richesses, la remise en cause de la tarification à l’activité qui favorise la logique budgétaire au dépend de celle de la qualité de la prise en charge, la remise en cause de la loi HPST (Hôpital, Patient, Santé et Territoire) qui continue de supprimer des services de proximité et de privatiser des activités, l’encadrement de l’installation des Médecins et des dépassements d’honoraires.

La CGT va continuer de faire des propositions pour améliorer notre système de santé dans tous les rendez-vous prévus.

La CGT appelle, avec plusieurs autres organisations, à une manifestation nationale à Paris pour la santé et la protection sociale le Samedi 15 Juin 2013.

Montreuil, le 30 mai 2013

 

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress