CDD
Rassemblement jeudi 4 octobre 13/15h plc Baylac | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Rassemblement jeudi 4 octobre 13/15h plc Baylac

SYNDICATS  CGT et SUD

CHU TOULOUSE

Toulouse, le  25 Septembre 2012.

 

Objet : Préavis de grève pour le 4 octobre 2012

Monsieur le directeur général,

Nos syndicats réunis en intersyndicale ont décidé de déposer un préavis de grève pour le jeudi 4 octobre à partir de 0h dans le cadre de la semaine européenne contre la marchandisation de la santé à l’appel du réseau européen pour le droit à la santé.

Le nouveau gouvernement et la nouvelle majorité parlementaire vont avoir à prendre très rapidement des décisions sur le Projet de Loi sur le Financement de la Sécurité Sociale. La dégradation ou l’amélioration de nos conditions de travail et des conditions de soins sont directement dépendantes de cette loi, notamment le chiffrage de l’Objectif National de Dépense de l’Assurance Maladie dont la Cour des comptes préconise une augmentation de seulement 2,4% (c’est-à-dire moins que le gouvernement précédent – 2.5%).

Nous souhaitons faire entendre la voix des agents pour que des moyens supplémentaires soient attribués à nos établissements et que les coupes budgétaires soient annulées notamment celle de 13,5 millions d’euros au CHU de Toulouse.

Nous souhaitons faire entendre aussi la voix des agents contre les ajustements structurels appliqués au regard des restrictions notamment le « plan performance anti-crise » qui dégrade fortement le quotidien au travail mais aussi la vie privée des agents de notre CHU.

Les agents se mobiliseront pour l’amélioration du service public de santé, grâce aux revendications suivantes, finançables par une meilleure répartition des richesses :

Ø     Augmentation de l’ONDAM de 8%

Ø     Retrait du « Plan Performance Anti-Crise »

Ø     Abrogation de la loi HPST (Loi Bachelot de 2009) qui programme le démantèlement du service public de Santé favorisant ainsi le secteur privé lucratif.

Ø     Fin de la Tarification A l’Acte (T2A) dans les hôpitaux et mise en place d’un budget liés aux besoins de santé, établi dans un système de démocratie sanitaire.

Ø     Annulation du paiement des intérêts des emprunts traditionnels et toxiques des établissements de santé et d’action sociale à but non-lucratif. Instauration de crédits publics à 0% pour les centres de santé et d’action sociale publics.

Ø     Valorisation salariale, statutaire et universitaire de tous les personnels de santé pour arrêter l’hémorragie de personnel et la précarité et retrouver un secteur public attractif pour les professionnels.

Ø     Retraite à 55 ans pour le personnel en poste de travail pénible car l’espérance de vie en bonne santé  est en train de chuter.

Ø     Arrêt des coupes sur les missions d’intérêt général exigées par les ARS notamment celle de 13,5 Millions d’euros pour le CHU de Toulouse, et par conséquent : fin des plans d’austérité dans les hôpitaux comme ce Plan Performance Anti-crise.

Ø     Abrogation de la TVA pour les hôpitaux.

Ø     Adoption d’une loi sur les effectifs : tous les services de santé et d’action sociale doivent être « normés » tenant compte au respect de la législation du travail c’est-à-dire avec un effectif obligatoire suffisant de professionnels selon les spécialités des services, comme c’est déjà le cas pour certains secteurs. Il en va de l’amélioration des conditions de travail, de soin, de prendre soin et de prise en charge ainsi que remplir les missions d’enseignements, de prévention et de recherche de l’hôpital. Le sous-effectif doit devenir illégal.

Ø     Fin des franchises médicales. Amélioration de l’accès aux soins pour éviter la suractivité des urgences.

Ø     (Re)mise en place d’un secteur pluridisciplinaire public pour les « déserts médicaux » et la psychiatrie.

Ø     Indépendance totale de la médecine du travail et reconnaissance du délit d’entrave au CHSCT dans tous nos secteurs car la prévention des risques pour la santé des personnels est très insuffisante dans les établissements de santé et d’action sociale.

Ø     Fin des exonérations de cotisations sociales qui créent le déficit de la Sécurité Sociale et génèrent les restrictions.

Un commentaire

  1. CGT CHU

    Le 4 octobre : Jeudi de la Colère de la Santé !!!

    En cohérence avec la manifestation régionale avec arrêt de travail du 9 octobre, le jeudi 4 octobre de 13H à 15H, l’intersyndicale CGT-SUD du CHU de Toulouse a décidé d’un rassemblement gréviste place Baylac devant l’hôpital Purpan dans le cadre de la Semaine Européenne contre la marchandisation de la santé.

    Le service public de santé est mis en danger par l’austérité mais aussi par les plans sociaux notamment celui de SANOFI qui remet en cause la pérennité du cancéropôle. Sans SANOFI, le projet de construire le « leader international de la lutte contre le cancer » tombe à l’eau. Le secteur de la santé comme la population toulousaine à intérêt à ce que les SANOFI restent !!! C’est tous ensemble que nous gagnerons !!!

    En plus du 9 octobre, l’UD CGT 31 soutient ce rassemblement et vous appelle à rejoindre le rassemblement du 4 octobre 13H à 15H place Baylac entrée principale de l’hôpital Purpan.

    TOUTES ET TOUS A LA MANIF DU 9 OCTOBRE
    14H – COMPANS CAFFARELLI
    LES BOITES EN LUTTE EN TETE DE CORTEGE !

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress