Deux dépêches APM Urgences psychiatriques


Suspension de la grève aux urgences psychiatriques du CHU de Toulouse.

TOULOUSE, 19 décembre 2011 (APM) – Le syndicat CGT du centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse a annoncé lundi la suspension de la grève aux urgences psychiatriques de l’établissement.

Cette décision fait suite à l’annonce vendredi que l’Agence régionale de santé (ARS) allait financer trois postes d’infirmiers supplémentaires pour le service des urgences psychiatriques (cf APM COOLG004).

« Ceci s’ajoute à la proposition du CHU de Toulouse de financer trois postes d’infirmiers supplémentaires. Le compte y est! Grâce à ces six embauches, la demande des agents d’avoir un infirmier de plus [sur 24 heures] sera possible », indique dans un communiqué de presse la CGT, seul syndicat ayant appelé à cette grève débutée en juillet.

Les personnels ont également obtenu « une augmentation d’une prime de ces agents et des financements pour une aide aux tâches administratives et de bio-nettoyage ».

La CGT souligne qu’il « aura fallu six mois de grève de la totalité du personnel -assignés par la direction-, deux rencontres avec l’ARS, interpellation des élus, une rencontre avec le ministère de la santé et une rencontre avec le cabinet de la présidence de la République mais surtout de nombreux rassemblements, dynamiques et créatifs pour obtenir satisfaction ».

L’organisation a décidé de suspendre le mouvement en attendant la création effective des postes d’infirmiers promis par l’ARS qui marquera la fin du mouvement.

Le service des urgences psychiatriques du CHU de Toulouse reçoit jusqu’à 12.000 passages par an.

Le personnel soignant du service avait engagé le 12 juillet une grève pour protester contre les conditions de travail en raison d’un manque de places en aval et de personnel, rappelle-t-on. La Mission nationale d’appui en santé mentale (Mnasm), saisie par l’ARS Midi-Pyrénées sur la question des lits d’aval, doit débuter son travail début 2012.

co/ab/APM polsan
redaction@apmnews.com

COOLJ004 19/12/2011 17:34 ACTU

 CHU de Toulouse: l’ARS va financer des postes d’infirmiers pour les urgences psychiatriques 

TOULOUSE, 16 décembre 2011 (APM) – L’Agence régionale de santé (ARS) Midi-Pyrénées a décidé de financer trois postes supplémentaires d’infirmiers et d’apporter une aide de 25.000 euros pour les urgences psychiatriques du CHU de Toulouse actuellement en grève, a-t-on appris vendredi auprès de la direction de l’établissement.

Le personnel soignant de ce service a engagé le 12 juillet une grève pour protester contre les conditions de travail en raison d’un manque de places en aval et de personnel, rappelle-t-on.

Dans un communiqué de presse, la direction du CHU de Toulouse a annoncé vendredi que l’ARS avait « propos[é] de financer trois postes supplémentaires d’infirmier(e)s afin de tenir compte d’ores et déjà de l’activité très importante et des contraintes fortes de ce service du CHU ».

L’agence va également attribuer la somme de 25.000 euros pour le service afin de « prendre en compte le travail administratif supplémentaire induit par la réforme de la psychiatrie » sur les soins sans consentement entrée en vigueur cet été.

Cette réforme a provoqué une surcharge de travail au bureau des entrées, à l’accueil des urgences et dans les services d’hospitalisation, a-t-on appris vendredi auprès de la direction générale du CHU. La somme annoncée par l’ARS devrait permettre de financer du temps de personnel supplémentaire.

Un représentant CGT du CHU, Julien Terrié, a indiqué vendredi à l’APM que les besoins pour les tâches de secrétariat étaient importants en vue de dégager du temps de soin pour les infirmiers.

Concernant la Mission nationale d’appui en santé mentale (Mnasm) saisie par l’ARS sur la question des lits d’aval en psychiatrie (cf APM HMOJH002), son travail débutera « début 2012 », a-t-on appris auprès de la direction générale du CHU.

« Dans les mois qui viennent, l’analyse de la Mnasm ainsi que l’étude fine sur les effectifs entreprise par le CHU pour tous ses services permettra de disposer d’un diagnostic approfondi et d’envisager les mesures adaptées sur une base d’équité à l’échelle de l’établissement », précise le CHU dans un communiqué de presse.

REUNION DES PERSONNELS LUNDI

Les mesures de l’ARS pour les urgences psychiatriques ont été annoncées au personnel vendredi, a-t-on appris auprès du coordinateur du pôle psychiatrie du CHU de Toulouse, le Dr Laurent Schmitt.

Les personnels se réuniront lundi pour examiner ces mesures et décider de la suite du mouvement, a-t-on appris auprès de Julien Terrié de la CGT.

« En tenant compte des trois postes supplémentaires d’infirmiers [annoncés en octobre par la direction], nous obtenons au total six postes infirmiers supplémentaires. C’est ce que nous demandions depuis le début de la grève », a déclaré Julien Terrié. Il a indiqué que les annonces de vendredi étaient « perçues comme une victoire ».

Le service des urgences psychiatriques du CHU de Toulouse reçoit jusqu’à 12.000 passages par an.

co/ab/APM polsan
redaction@apmnews.com

COOLG004 16/12/2011 18:24 ACTU

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *