CDD
Agir face à la crise de la dette… | La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public

Agir face à la crise de la dette…

CONSTRUISONS DANS LES ENTREPRISES LES QUARTIERS, LES VILLES DES COMITÉS POUR UN AUDIT CITOYEN, CONTRE LA DETTE ET L’AUSTÉRITÉ

« Nous vivons au-dessus de nos moyens », telle est la rengaine que l’on nous ressasse dans les grands médias. Maintenant « il faut rembourser la dette », nous répète-t-on matin et soir. « On n’a pas le choix, il faut rassurer les marchés financiers, sauver la bonne réputation, le triple A de la France ».

Mais d’où vient cette dette ? L’avons-nous décidée ? A-t-elle été contractée dans l’intérêt général, ou bien au bénéfice de minorités déjà privilégiées ? Qui détient ses titres et profite de l’austérité ? Peut-on alléger son fardeau autrement qu’en appauvrissant les populations?

Ne sommes-nous donc plus que des jouets entre les mains des spéculateurs et des créanciers ? Ou bien encore des citoyens, capables de délibérer ensemble de notre avenir ?

Il faut changer complètement les politiques économiques. Beaucoup de propositions existent en ce sens : une lutte efficace contre l’évasion et la fraude fiscales ; une réforme fiscale qui touche les hauts revenus et les dividendes ; un désarmement des marchés financiers par des taxes et des réglementations ; des investissements massifs pour l’environnement et l’emploi ; une réforme de la Banque centrale européenne pour qu’elle puisse prêter aux États à un taux inférieur ou égal à celui qu’elle consent aux banques privées…

Mais ces mesures supposent de toute évidence une forte mobilisation de la société. Or aujourd’hui le chantage à la dette publique pèse lourdement sur les possibilités d’action collective. Si on a trop dépensé, ne doit-on pas payer ? Si les prêteurs ne veulent plus nous prêter, comment financer les services publics ou les retraites ? Si l’on s’attaque aux intérêts financiers, les banques feront-elles faillite, les fortunes et les capitaux partiront-ils ? Les citoyens sont profondément inquiets. En même temps ils ne croient pas à l’histoire qu’on leur raconte, selon laquelle la crise serait la faute des États qui devraient maintenant s’incliner devant les spéculateurs et les banques. L’audit citoyen :est donc  un enjeu démocratique décisif

Le meeting unitaire du 30 novembre a rassemblé prés d’un millier de personnes. C’est un succès indiscutable. Ce doit être le point de départ d’une longue campagne à mettre en place dès maintenant. La prochaine étape étant la construction de comités locaux partout.

ORGANISATIONS MEMBRES DU COLLECTIF 31 « La Dette: Le casse du siècle!. Pour un audit citoyen de la dette publique »: Attac, CGT, FSU, Solidaires, C&A, EELV, FASE, GU, NPA, PCF, PCOF, PG, Partit Occitan

Laisser un commentaire

SE SYNDIQUER

Notre sélection de vidéos






© 2011 La CGT pour un Hôpital humain, d'accès universel et 100% public
Designed by Wpshower / Powered by WordPress