Mobilisation logement, Jeudi à 12h place du Cap.


L’ensemble du dispositif d’hébergement est saturé, il manque plus de 1000 places sur tout Midi-Pyrénées. Beaucoup de personnes à la rue ont renoncé à appeler le 115 faute de se voir offrir une solution d’hébergement. Le numéro 115 de Toulouse dénombre pourtant encore quotidiennement en moyenne 120 refus : parmi les personnes laissées sans solution on dénombre un tiers d’enfants. Plusieurs milliers de SDF survivent ainsi à Toulouse. Le problème gagne désormais toute la région, selon une enquête récente, en Tarn-et-Garonne 158 personnes isolées et 19 familles sont sans toit.

En 2009, l’Etat a consacré le droit à l’hébergement par l’article 73 de la loi du 25 mars (art. L.345-2-2 du Code de l’Action Sociale et des familles). En 2011, alors qu’une crise économique sans précédent sévit, l’Etat abandonne les plus fragiles : les Grands Précaires, les enfants avec leur famille, les personnes isolées sont contraints de dormir et vivre à la rue.

L’Etat se met ainsi hors la loi, CAR UN TOIT C’EST UN DROIT.

Les associations ont reçu moins de crédits cette année pour aider les sans abri. A ce jour, les budgets pour 2011 ne sont pas encore intégralement distribués. Parce qu’il faut que ce gâchis avant tout humain cesse, le Collectif Inter Associations Toulouse et la FNARS Midi-Pyrénées, soutenus par le Collectif des Morts de la Rue «  Goutte de Vies », la Ligue des Droits de l’Homme, le GPS, La Case de Santé, la Cimade, les Enfants de Don Quichotte, les Enfants du Canal et la Coordination Nationale des Professionnels de l’Urgence sociale, organisent une Action Républicaine le Jeudi 10 Novembre de 12h00 à 14h00, Place du Capitole à Toulouse.

Cette action fait écho à l’action nationale de Paris

A 12H30, Installation de sommiers en forme de toits au centre de la place du Capitole. A 13h00, les drapeaux Français et Européen en berne seront hissés, 6 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme, de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et de la Convention de Genève, pour les droits des réfugiés seront lus, ainsi qu’un rappel de la loi DALO / DAHO. Les slogans « UN TOIT C’EST UN DROIT, L’ETAT HORS LA LOI » et « LAISSER QUELQU’UN A LA RUE EST UN CRIME » seront repris par l’ensemble des participants à la fin de la lecture de chaque article.

Nous appelons les citoyens, citoyennes, leurs représentants élus et les médias à se joindre à cette manifestation.

Votre présence et votre soutien sont indispensables.

SOYONS TRES NOMBREUX !!!

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *