SAU: Lettre de la CGT au Directeur Général


Monsieur le Directeur,

Les personnels du SAU se sont réunis en Assemblée Générale le 17 août . Constat a été fait que la période d’été continuait d’être difficile pour l’ensemble des personnels.
A ce jour il persiste malgré quelques « pénibles » recrutements un déficit de 1,5 IDE et de 1 AS auquel il faut rajouter les 2 postes d’IDE et les 2 postes d’AS qualifiés de « plan hivernal » qui sont pour nous et pour l’ensemble du personnel une condition indispensable au bon fonctionnement tout au long de l’année. Tout l’été le service a fonctionné péniblement avec du recours à l’intérim que ce soit sur les mensualités d’été ou sur le complément de remplacement de l’absentéisme avec tous les aléas que l’on connaît (intérim qui ne se présente pas à la prise de poste…). A plusieurs reprises les effectifs n’ont pas été au niveau requis, provoquant en particulier l’absence de l’IDE volante ou la découverte d’un
secteur en AS ou IDE .

Il est encore très difficile de stabiliser les roulements pour permettre des conditions de travail acceptables pour les personnels et un temps de formation pour les nouvelles. De ce fait un trop petit nombre de personnels peut assurer les postes de déchocage et d’accueil et d’orientation. Les personnels ne se sentent pas suffisamment entendus et compris. C’est pourquoi ils ont décidé de maintenir l’action gréviste. Plusieurs d’entre eux pourtant attachés à leur fonction au SAU expriment le souhait de quitter l’hôpital ou de muter vers un autre service ; situation qui ne fera qu’aggraver le problème.

Nous souhaitons que l’on puisse examiner une fois de plus avec attention la situation de ce service qui cumule au moins deux spécificités :
– l’ensemble des secteurs du SAU Rangueil a un fonctionnement mutualisé
– la cohabitation de l’UHCD et du PUG qui complique la prise en charge.

Nous vous demandons donc à nouveau :
– de remettre à niveau de façon complète les effectifs AS et IDE
– de permettre de dégager un poste de tuteur pour la formation des nouveaux arrivants
– de répondre au problème du brancardage central de Rangueil. Leur propre manque d’effectif a un impact sur le brancardage et le fonctionnement du SAU.
de réévaluer les durées de séjour au SAU et les prises en charge en aval

Dans l’attente d’une réponse nous vous prions, Monsieur le Directeur, d’agréer nos
respectueuses salutations.

Pour le syndicat CGT
Monique PALHOL

Danielle TENSA

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *