St Affrique. Maternité, chirurgie et urgences renouvelées 5 ans


Les activités obstétrique, chirurgie et urgences ont été renouvelées pour 5 ans par décision du directeur de l’Agence régionale de santé./DDM

La Haute autorité de santé l’année dernière, puis la commission spécialisée de l’organisation des soins à l’Agence régionale de santé (ARS) le 11 mai dernier, avaient déjà donné leur aval. Samedi 28 mai, le directeur de l’ARS Midi-Pyrénées, Xavier Chastel, a définitivement validé la poursuite d’activité de trois services de l’hôpital émile-Borel : la maternité, la chirurgie et les urgences.

Une autorisation valable pour cinq ans, ce qui satisfait le directeur de l’établissement Yannick Ginel : « Nous étions confiants pour un renouvellement de deux ans comme par le passé, mais cette fois c’est encore mieux : une période de cinq ans, cela signifie aussi ne plus avoir à monter de dossier tous les ans, ce qui est fatigant.» Et de vanter « le travail correct fait par les personnels de l’hôpital, et reconnu par les autorités. »

Entre ravissement et soulagement

Une décision qui ravit… et soulage, car la non réception de ladite autorisation après le 28 mai aurait signifié rien moins que la cessation d’activité de la maternité, notamment. Or, la satisfaction passée, reste « la question des finances » qu’évoque aussitôt Yannick Ginel : « La tarification à l’activité (T2A) ne permet pas de faire fonctionner la maternité. »

Avec 3 millions d’euros d’endettement malgré une hausse d’activité de l’hôpital de 40 %, la recette de l’équilibre financier préconisée par Yannick Ginel est un plateau technique commun « médecine chirurgie obstétrique » entre Saint-Affrique et Millau. Meilleure façon selon lui pour combler l’écart entre dépenses et recettes. »

Article PUBLIÉ LE 03/06/2011 09:59 | MICKAËL HATON

delicious | digg | reddit | facebook | technorati | stumbleupon | savetheurl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *